CHAUSSON MATÉRIAUX

« Designer de matériaux et de solutions innovantes, Arkema emploie directement ou via ses filiales (MLPC International, Altuglas International, Coatex et Bostik) près de 7 150 personnes en France, ce qui représente 37 % de l’effectif global du groupe qui se compose de 19800 collaborateurs dans le monde. La société est présente dans plus de 55 pays à travers le globe.
Entrepreneur de l’innovation, la société cultive l’interaction avec ses parties prenantes et apporte à ses clients des solutions concrètes pour relever les défis d’un monde en perpétuelle évolution. Le groupe développe, produit et commercialise des applications concrètes à forte valeur ajoutée dans tous les secteurs industriels. »

« En France, l’entreprise possède 24 sites de production et 7 centres de recherche & développement répartis sur le territoire afin d’exercer les trois pôles d’activité d’Arkema : Matériaux Haute Performance, Spécialités Industrielles et Coating Solutions. »

Si vous êtes salarié en tant que commercial, chef de projet, RH, gestionnaire, Chimiste, créateur, designer, directeur ou tout autre poste pour le groupe Arkema France, vous devez vous référer à la convention collective nationale de la chimie (Brochure JO n°3108). La présente convention s’applique à l’ensemble des salariés du groupe Arkema travaillant en France métropolitaine.

La convention collective la plus achetée par les salariés de Arkema est :

Convention collective Chimie 3108

Disponible en PDF, livre ou en abonnement illimité (avec alertes de mises à jour).

Accédez à la CCN 3108

Au sein de cette convention collective, vous retrouverez toutes les informations nécessaires à propos des thématiques telles que les grilles de salaire, les indemnités de licenciement, le droit à la formation, les jours chômés et les congés, la classification, la prévoyance, etc. concernant le groupe Arkema France.

FICHE SOCIÉTÉ

  • Année de création : 1976
  • Domaine d’activité : Designer de matériaux et de solutions innovantes
  • Code NAF : 2014Z
  • Forme juridique : SA à conseil d’administration
  • Nombre de salariés : > 7 150

Les grilles de salaire de la convention ARKEMA FRANCE

Selon la convention, une ou plusieurs grilles de salaire sont définies en fonction des statuts des salariés au sein de l'entreprise. Retrouvez toutes les grilles de cette CCN ici :

Rémunération au 1er octobre 2022

Au 1er octobre 2022, le barème pour 38 heures par semaine avec une valeur du point fixée à 8,75 € sera le suivant :

Coefficient

Formule et calcul (VP × coef)

Complément de salaire

Total

130

1137,5

691,6

1829,1

140

1225

618,8

1843,8

150

1312,5

546

1858,5

160

1400

473,2

1873,2

175

1531,25

364

1895,25

190

1662,5

254,8

1917,3

205

1793,75

145,6

1939,35

225

1968,75

1968,75

235

2056,25

2056,25

250

2187,5

2187,5

275

2406,25

2406,25

300

2625

2625

325

2843,75

2843,75

360

3150

3150

350

3062,5

3062,5

400

3500

3500

460

4025

4025

480

4200

4200

510

4462,5

4462,5

550

4812,5

4812,5

660

5775

5775

770

6737,5

6737,5

880

7700

7700

Déclassement 

Lorsqu'une entreprise a procédé à des mutations internes et qu'il n'aura pas été possible d'éviter un déclassement, l'employeur assurera au salarié déclassé le maintien de sa rémunération antérieure et des avantages y afférents pendant une durée égale à celle du préavis qui lui sera applicable en cas de licenciement et au minimum pendant :

  • 3 mois pour les salariés ayant plus de 2 ans d'ancienneté le jour où la mutation prend effet ;

  • 4 mois pour les salariés ayant plus de 3 ans d'ancienneté le jour où la mutation prend effet ;

  • 5 mois pour les salariés ayant plus de 5 ans d'ancienneté le jour où la mutation prend effet ;

  • 6 mois pour les salariés ayant plus de 10 ans d'ancienneté le jour où la mutation prend effet.

Toutefois, si le déclassement entraîne pour l'intéressé une réduction de rémunération d'au moins 5 % et s'il compte au moins 1 an d'ancienneté dans l'entreprise, il percevra, après expiration du délai précédemment et pendant les 8 mois suivants, une indemnité temporaire dégressive.

Pour plus d'information sur les salaires, mais aussi sur le remplacement provisoire, vous pouvez vous référer à la synthèse ou au texte intégral de la convention collective disponibles en téléchargement au moment de votre achat.

Les primes et indemnités de la CCN ARKEMA FRANCE

Des primes et des indemnités spécifiques peuvent être octroyées aux salariés d'une convention collective. La liste suivante vous énumère celles dont vous pouvez bénéficier dans le cadre de votre travail.

Prime d'ancienneté

Pour les ouvriers, collaborateurs, agents de maîtrise et certains techniciens, il est attribué une prime d'ancienneté.

Cette prime est alors calculée sur les appointements minima de la classification dans laquelle est classé le salarié et proportionnellement à l'horaire de travail, mais ce minimum peut être augmenté, des majorations pour les heures supplémentaires. Ainsi, les taux de la prime sont les suivants :

  • 3% après 3 ans d'ancienneté dans l'entreprise ;

  • 6% après 6 ans d'ancienneté dans l'entreprise ;

  • 9% après 9 ans d'ancienneté dans l'entreprise ;

  • 12% après 12 ans d'ancienneté dans l'entreprise ;

  • 15% après 15 ans d'ancienneté dans l'entreprise.

Indemnité de départ à la retraite

Ancienneté

Montant

+ de 5 ans

1,5 mois

+ de 10 ans

2,5 mois

+ de 15 ans

3 mois

+ de 20 ans

4 mois

+ de 25 ans

4,5 mois

+ de 30 ans

5 mois

+ de 35 ans

6 mois

+ de 40 ans

7,5 mois

Prime de nuit

Les salariés de l'équipe de nuit travaillant en continu ou en semi-continu bénéficient d'une prime de nuit égale, pour chaque heure de travail, au produit de la valeur du point mensuel affectée d'un facteur constant égale à 20% de 1/174 par leur coefficient hiérarchique.

Cette prime est également versée à l'équipe de nuit bénéficiant de la prime de dimanche. Toutefois, s'il y a un changement d'équipe à minuit, seule une équipe (soit l'équipe montante ou soit l'équipe descendante) bénéficie de la prime de nuit.

Il est nécessaire de savoir que les salariés travaillant de manière habituelle de nuit, qui ne sont pas affectés à un service continu ou semi-continu, bénéficient pour chaque heure de travail située entre 21 heures et 6 heures d'une prime correspondant au produit de la valeur du point mensuel affecté d'un facteur constant égal à 20% de 1/174 par leur coefficient hiérarchique.

Enfin, pour les salariés dont l'horaire habituel de travail ne comporte pas de travail de nuit, ceux-ci bénéficient au titre des heures de travail effectuées exceptionnellement entre 21 heures et 6 heures d'une majoration de salaire qui ne pourra être inférieure à 40%.

Indemnité de déplacement en France métropolitaine

  • Petits déplacements: il s'agit des déplacements qui n'empêchent pas le salarié de regagner chaque jour son domicile. Dans ce cas, les frais supplémentaires de transports sont pris en charge par l'employeur. Toutefois, si du fait de son déplacement, le salarié est dans l'impossibilité de prendre le repas de midi dans les conditions où il le fait habituellement, une indemnité compensatrice tenant compte de cette circonstance lui sera allouée.

  • Grands déplacements : ce sont les déplacements ne permettant pas au salarié de regagner chaque jour son domicile. Dans ce cas, les frais de voyage sont pris en charge par l'employeur et les heures passées en voyage dans le cadre de l'horaire de travail donneront lieu à rémunération. Ainsi, le salarié qui effectue un grand déplacement, sera averti au moins 24 heures à l'avance, sauf en cas d'urgence exceptionnelle.

Indemnité de licenciement

Ouvriers et collaborateurs

Pour les ouvriers et collaborateurs, il est alloué aux salariés congédiés, sauf en cas de faute grave de leur part, une indemnité distincte du préavis tenant compte de leur ancienneté dans l'entreprise, et établit comme suit :

  • à partir de 2 ans d'ancienneté, 3/10 de mois par année, à compter de la date d'entrée dans l'entreprise ;

  • si le salarié justifie de 5 ans d'ancienneté, l'indemnité est majorée de 1 mois pour les salariés âgés de plus de 50 ans et de 2 mois pour les salariés âgés de plus de 55 ans.

Agents de maîtrise et techniciens

En cas de congédiement, sauf en cas de faute grave, il est alloué aux agents de maîtrise et techniciens une indemnité distincte du préavis en tenant compte de l'ancienneté dans l'entreprise et établit comme suit :

  • à partir de 2 ans d'ancienneté, 3/10 de mois par année à compter de la date d'entrée dans l'entreprise ;

  • à partir de 10 ans d'ancienneté, 1/10 de mois en plus par année dans l'entreprise ;

  • à partir de 20 ans d'ancienneté, 1/10 de mois en plus par année passée dans l'entreprise.

Si le salarié justifie de 5 ans d'ancienneté, l'indemnité est majorée de 1 mois pour les agents de maîtrise âgés de plus de 50 ans et de 2 mois pour les agents de maîtrise âgés de plus de 55 ans. A noter que, l'indemnité de congédiement ne peut pas être supérieure à 18 mois. Le montant de l'indemnité de congédiement ne pourra pas alors dépasser 18 mois. De fait, l'indemnité de congédiement peut être versée en une ou plusieurs fois, dans un délai maximum de 3 mois.

Cadres 

A partir de 2 ans d'ancienneté, il est alloué aux cadres congédiés, sauf en cas de faute grave de leur part, une indemnité distincte du préavis tenant compte de leur ancienneté dans l'entreprise et établit comme suit :

  • pour la tranche de 0 à 10 ans, 4/10 de mois par année à compter de la date d'entrée dans l'entreprise ;

  • pour la tranche de 10 à 15 ans, 6/10 de mois par année au-delà de 10 ans ;

  • pour la tranche au-delà de 15 ans, 8/10 de mois par année au-delà de 15 ans.

A noter que, l'indemnité de congédiement est majorée après 5 ans d'ancienneté de :

  • 1 mois pour les cadres âgés de plus de 45 ans ;

  • 2 mois pour les cadres âgés de plus de 55 ans.

L'indemnité de congédiement ne peut pas être supérieure à 20 mois. De fait, l'indemnité de congédiement peut être versée en une ou plusieurs fois, dans un délai maximum de 3 mois.

Indemnité de panier de nuit

Les ouvriers, collaborateurs, agents de maîtrise et certains techniciens, travaillant dans un poste encadrant minuit bénéficient d'une indemnité de panier de nuit fixée à 1,2 fois la valeur du point. Mais si le changement d'équipe est effectué à minuit, l'indemnité de panier de nuit sera attribuée à une seule des équipes.

Indemnité de rappel

Pour les ouvriers et collaborateurs, une indemnité de rappel sera versée, lorsqu'il est rappelé pour les besoins du service après avoir quitté l'établissement. Cette indemnité est égale à 1 heure de son salaire et elle sera portée à 2 heures au cas où ce rappel serait effectué de nuit (entre 21 heures et 5 heures), un dimanche ou un jour férié. De plus, les frais de déplacement nécessités par ce rappel seront remboursés.

Par ailleurs, pour les travailleurs de nuit exerçant une prestation pour les besoins du service entre 21 heures et 6 heures, une indemnité de rappel égale à 2 heures de salaire est versée. Les frais de déplacement nécessités par ce rappel seront alors remboursés.

Travail le dimanche et primes

En principe, les ouvriers, collaborateurs, agents de maîtrise et techniciens travaillant en service continu dans une équipe commençant le dimanche recevront une prime de dimanche égale, pour chaque heure de travail, à 100 % du maximum horaire correspondant à leur coefficient.

De plus, les ouvriers, collaborateurs, agents de maîtrise et techniciens travaillant en service semi-continu dans une équipe de nuit, finissant ou commençant le dimanche, bénéficieront d'une prime de dimanche égale pour chaque heure de travail, au produit de la valeur du point mensuel, affectée d'un facteur constant égal à 100% de 1/174 par leur coefficient hiérarchique.

A noter que, les salariés dont l'horaire habituel de travail ne comporte pas de travail de travail le dimanche et les jours fériés légaux, les heures de travail effectuées ces jours-là, de jour ou de nuit, donnent lieu à une majoration qui ne pourra être inférieure à 40%.

Indemnité pour déplacements de longue durée et maladie

L'indemnité de déplacement sera maintenue intégralement en cas de maladie ou d'accident, jusqu'au moment où l'intéressé sera hospitalisé ou jusqu'au moment où, reconnu transportable par le corps médical, il pourra être rapatrié par l'employeur.

En tout état de cause, les frais supplémentaires inhérents au déplacement seront à la charge de l'employeur. En outre, en cas d'accident ou de maladie reconnu par le corps médical comme mettant en danger les jours du salarié, ou en cas de décès, les frais de voyage seront remboursés à un seul des proches parents.

Il en sera de même pour les frais de séjour jusqu'au jour où le rapatriement aux frais de l'employeur sera possible. Par ailleurs, en cas de décès du salarié, les frais de retour du corps seront à la charge de l'employeur.

A titre informatif, d'autres primes et indemnités sont prévues par la présente convention. Vous pourrez retrouver la totalité de ces informations en téléchargeant la synthèse ou au texte intégral de la convention collective disponibles en téléchargement au moment de votre achat.

À propos de l'auteur
Meddy Kodaday

Meddy Kodaday - Rédacteur juridique au sein des Éditions Legimedia.

Diplômé d'une Maîtrise en Marketing & politique Commercial, mes formations et expériences m'ont permis d'acquérir de nombreuses connaissances pratiques et théoriques dans les domaines juridique, et d'apporter des solutions à des problématiques de mise en conformité des employeurs ou de mise en accessibilité des locaux publics pour les seniors et les personnes à mobilité réduite. [...]

À lire dans la catégorie Conventions collectives par entreprise
17 avril 2018

UNILEVER – Convention Collective

CHAUSSON MATÉRIAUX
« La société Unilever a été fondée en Angleterre à l’époque victorienne en 1885. Acteurs importants dans la fabrication et vente de produits alimentaires [...]

Lire la suite →

17 avril 2018

DECATHLON – Convention collective

CHAUSSON MATÉRIAUX
« Décathlon est une entreprise française de distribution d’articles de sport. Elle est actuellement implantée dans 21 pays et emploie plus de 80 000 personnes. [...]

Lire la suite →

17 avril 2018

SNCF – Convention Collective

CHAUSSON MATÉRIAUX
« La SNCF est une entreprise qui a pour principales activités, le transport des voyageurs et de marchandises. Aujourd’hui, la société publique se divise [...]

Lire la suite →

16 avril 2018

E.LECLERC – Convention collective

CHAUSSON MATÉRIAUX
« E.Leclerc est une coopérative de commerçants et une enseigne de grande distribution à prédominance alimentaire d’origine française. A partir du premier magasin [...]

Lire la suite →

15 avril 2018

Darty – convention collective

CHAUSSON MATÉRIAUX
« Darty est une entreprise française de magasins spécialisés dans la vente d’électroménager, de matériels informatiques et audiovisuels. Filiale du Groupe Darty, [...]

Lire la suite →

À propos du blog des Éditions Legimedia

Les articles juridiques du blog des Éditions Legimedia sont rédigés en interne par des juristes spécialisés en droit social, après un travail de recherche approfondie, afin de vous apporter des informations claires, à jour des dernières dispositions légales et conformes.

Ce blog propose différentes catégories et thématiques liées à l’actualité du droit du travail et des conventions collectives (champs d’application, salaires, horaires de travail, congés, formation professionnelle, etc.), aux obligations de l’employeur en matière de sécurité et d’affichage, aux registres obligatoires ou encore à la mise en conformité d’une entreprise selon le code du travail.