mise à jour 1285 CPPNI

L’avenant n°37 non étendu du 5 février 2018 modifie les taux de cotisations du régime de prévoyance, dans la branche des maisons d’alimentation à succursales, supermarchés, hypermarchés (gérants mandataires).

Nature de la mise à jour

CCN :HYPERMARCHES ET SUPERMARCHES
(Brochure: 3007| IDCC : 1314)
Date de signature :5 février 2018
Thématique :Nouveau taux de cotisations du régime de prévoyance des gérants mandataires
Lien vers l’accord :Cliquez ici

 

Objet de l’avenant

Les signataires de cet avenant ont décidé d’augmenter les taux de cotisations applicables à ce régime de prévoyance en maintenant la répartition de ces cotisations de 70% à la charge de l’entreprise mandante et de 30% à la charge du gérant mandataire non-salarié.

Ainsi, le présent avenant modifie, à partir du 1er février 2018, l’article 10.C.b de l’accord collectif national du 18 juillet 1963 prévoyant les taux de cotisations du régime de prévoyance des gérants mandataires non-salariés.

 

Nouveau taux de cotisation du régime de prévoyance des gérants mandataires

En effet, à compter du 1er février 2018, le taux de cotisation est de 1,44% pour la tranche A (TA) et de 1,61% pour la tranche B (TB) des commissions brutes, réparti à hauteur de 70% à la charge de l’entreprise et de 30% à la charge du gérant mandataire non-salarié.

En conséquence, le taux de cotisation est ventilé de la manière suivante : .

Le taux de cotisation est de 0,22% (TA) et 0,20% au titre de l’assistance (TB), concernant la garantie décès/invalidité totale et définitive.

Le taux de cotisation est de 0,81% (TA) et 1,38% (TB) ainsi que 0,39% (TA), concernant la garantie incapacité de travail et à la garantie invalidité permanente.

Le taux de cotisation est de 0,02% (TA) et 0,03% (TB), concernant le maintien garanties « portabilité » en cas de rupture contrat de gérance dans les conditions définies à l’article 3.

La tranche A (TA) correspond à la part de la rémunération brute inférieure ou égale au plafond mensuel de la sécurité sociale.

Alors que la tranche B (TB), correspond à la part de rémunération brute comprise entre le plafond mensuel de la sécurité sociale et 4 fois le montant de ce plafond.

De ce fait, le paiement des cotisations est trimestriel à terme échu et les cotisations sont assises sur l’ensemble des rémunérations totales brutes soumis aux cotisations sociales.

Convention collective Supermarché Hypermarché IDCC 1314

Disponible en PDF, livre ou en abonnement illimité (avec alertes de mises à jour)

Accédez à la CCN IDCC 1314

Les dernières mises à jour concernant la brochure 3007

2015-09-23 : Formation professionnelle
2015-06-30 : Portabilité des garanties de prévoyance
2015-06-30 : Minima garantis et indemnités
2015-06-30 : Formation professionnelle
2013-08-02 : Cotisations du régime prévoyance
2013-07-20 : Modification des articles 5, 16 et 36 de la convention
2013-07-17 : rémunérations annuelles garanties au 1er janvier 2013
2011-09-09 : Diverses modifications à la convention
2011-08-17 : Avenant n° 55 du 31 janvier 2011 relatif à diverses modifications à la convention
2011-06-22 Avis relatif à l'extension d'un avenant à la convention collective nationale des maisons d'alimentation à succursales, supermarchés, hypermarchés (gérants-mandataires)
Une question concernant une convention collective ? Concernant le droit social plus généralement ?
→ Nos juristes spécialistes vous répondent clairement et rapidement.
Comment ça marche ?
Je pose ma question ▶
À propos de l'auteur

Leïla Fouamouz - Juriste au sein des Editions Legimedia.

Diplômée d'un master en droit social, j'exerce actuellement les fonctions de juriste en droit social au sein des Editions Legimedia. Je justifie de plusieurs expériences dans le domaine juridique, en effet, j'ai eu une expérience en cabinet d'avocat au cours de laquelle j'ai pu aborder des dossiers relatifs au droit social. De même, j'ai été juriste au sein d'une entreprise au sein de laquelle j'étais confronté à des dossiers tant relatifs au droit privé qu'au droit public. Enfin, j'ai été juriste bénévole auprès d'une association, ce qui m'a permis de consolider mes connaissances en droit. [...]

À lire dans la catégorie Mises à jour des conventions collectives
16 mai 2019

Convention collective 3047 : Classification des emplois 2019

mise à jour 1761 : Classification 2019
L’accord non étendu du 11 décembre 2018 est relatif aux classifications des emplois au 1er janvier 2019. [...]

Lire la suite →

16 mai 2019

Convention collective 3290 : Salaires minima garantis mensuels 2019

mise à jour 1761 : Classification 2019
Le protocole d’accord non étendu du 22 novembre 2018 fixe les minima garantis mensuels pour l’année 2019 des cadres, techniciens et agents de maîtrise de la [...]

Lire la suite →

16 mai 2019

Convention collective 3233 : Classification des emplois

mise à jour 1761 : Classification 2019
L’avenant n°1 non étendu du 21 septembre 2018 est relatif à la classification des emplois dans le cadre de la convention collective expédition et exportation de [...]

Lire la suite →

16 mai 2019

Convention collective 3221 : Prévoyance obligatoire cadres et non cadres

mise à jour 1761 : Classification 2019
L’avenant non étendu du 18 septembre 2018 porte sur la modification de l’avenant n° 2 du 14 décembre 1990 relatif au régime de prévoyance obligatoire. [...]

Lire la suite →

16 mai 2019

Convention collective 3233 : Mise en place d’une CPPNI

mise à jour 1761 : Classification 2019
L’accord non étendu du 21 septembre 2018 est relatif à la création de la commission paritaire permanente de négociation et d’interprétation dans le cadre [...]

Lire la suite →

À propos du blog des Éditions Legimedia

Les articles juridiques du blog des Éditions Legimedia sont rédigés en interne par des juristes spécialisés en droit social, après un travail de recherche approfondie, afin de vous apporter des informations claires, à jour des dernières dispositions légales et conformes.

Ce blog propose différentes catégories et thématiques liées à l’actualité du droit du travail et des conventions collectives (champs d’application, salaires, horaires de travail, congés, formation professionnelle, etc.), aux obligations de l’employeur en matière de sécurité et d’affichage, aux registres obligatoires ou encore à la mise en conformité d’une entreprise selon le code du travail.