Mise à jour 1436 1987 : Rapprochement des branches professionnelles

L’avenant n°170 du 5 décembre 2018 est relatif à la grille de générale de classification, dans le cadre de la convention collective de l’animation. Cet avenant est étendu par arrêté du 16 octobre 2019. En raison de son extension, les présentes dispositions sont applicables à tous les employeurs et tous les salariés entrant dans le champ d’application de la CC susmentionnée.

Nature de la mise à jour

CCN :ANIMATION
(Brochure : 3246 | IDCC : 1518)
Date d’extension :JORF n°0247 du 23 octobre 2019
Thématique :Grille générale de classification
Date de signature :5 décembre 2018
Lien vers l’avenant:Cliquez ici

Définition des critères classants

Le présent avenant en date du 5 décembre 2018 concerne la grille générale de classification.

Cet avenant prévoit une définition pour chacun des critères classants.

S’agissant du critère de l’autonomie, il est défini comme la capacité de décider et d’agir demandée au salarié dans l’exercice de son activité au sein de la structure. L’autonomie doit s’apprécier à partir de la nature des instructions, de la nature des contrôles et du degré d’initiative dans la réalisation.

Concernant le critère de la responsabilité, il s’agit de la charge confiée par délégation au salarié sur un ou plusieurs domaines d’action pour laquelle le salarié doit rendre compte et répondre de ses actes professionnels.

Le critère de la technicité quant à lui, est relatif aux compétences définies comme l’ensemble des savoir et savoir-faire requis pour tenir le poste de travail. Ces compétences incluent les connaissances générales, techniques, les savoir-faire procéduraux et relationnels.

Enfin, le critère relationnel recouvre la capacité à interagir avec les interlocuteurs. La nature et la difficulté des échanges déterminent le niveau en fonction des compétences mobilisées à cette fin.

 

Grille générale de classification

Au-delà de la définition des critères classants, le présent avenant prévoit aussi un tableau relatif à la nouvelle grille de classification.

A ce titre, la nouvelle grille de classification est désormais déterminée comme suit:

Gpe Coefficient Autonomie Responsabilité Technicité Relationnel
A 245 Les consignes et processus sont mis en œuvre. Le contrôle est permanent. Responsabilité des biens (matériel, outils, salle éventuellement) confiés au salarié et/ou des personnes extérieures dont le salarié a la charge (public accueilli). Peut avoir la gestion d’un fond de caisse. Compétences élémentaires impliquant la mise en œuvre de procédures simples Echanges professionnels courants
B 255 Les consignes et processus sont mis en œuvre. Le contrôle est permanent. Responsabilité des biens (matériel, outils, salle éventuellement) confiés au salarié et/ou des personnes extérieures dont le salarié a la charge (public accueilli). Peut avoir la gestion d’un fond de caisse. Compétences professionnelles pratiques dans le cadre d’une activité généralement simple. Les échanges sont variés et s’adressent à des interlocuteurs différents
C 280 (si le poste comporte habituellement la coordination du travail de quelques personnes, le salarié bénéficie de 10 points supplémentaires) Le salarié peut interpréter et adapter les processus. Le contrôle est périodique. Responsabilité d’un budget prescrit. Peut assurer la coordination/le conseil d’autres salariés Compétences techniques et relationnelles nécessaires à la maîtrise d’un domaine d’activité Les échanges sont variés et s’adressent à des interlocuteurs différents
D 300 Le salarié peut interpréter et adapter les processus. Le contrôle est périodique. Responsabilité d’un budget prescrit. Participe à l’élaboration des procédures de l’équipe/ du service. Implique des fonctions de coordination et de « contrôle » d’autres salariés. Compétences techniques et relationnelles nécessaires à la maîtrise d’un domaine d’activité Les échanges supposent une capacité à argumenter et à désamorcer les conflits
E 350 Le salarié peut créer lui-même ses processus. Le salarié rend compte au terme de sa mission et est évalué sur les écarts entre les attendus et le réalisé. Le contrôle s’effectue a posteriori. Participe à l’élaboration des directives et/ ou d’un budget limité à son périmètre d’action et est responsable de son exécution. Il peut assurer la responsabilité hiérarchique d’autres salariés dans le cadre d’une délégation de responsabilité. Compétences élargies impliquant une très bonne maîtrise d’un ou plusieurs domaines d’intervention Capacité de représentation en externe (partenaires, prestataires, institutions), diplomatie.
F 375 Le salarié peut créer lui-même ses processus. Le salarié rend compte au terme de sa mission et est évalué sur les écarts entre les attendus et le réalisé. Le contrôle s’effectue a posteriori. Participe à l’élaboration des directives et/ ou d’un budget limité à son périmètre d’action et est responsable de son exécution. Il peut assurer la responsabilité hiérarchique d’autres salariés dans le cadre d’une délégation de responsabilité. Compétences élargies impliquant une très bonne maîtrise d’un ou plusieurs domaines d’intervention Capacité à engager l’organisation vis-à-vis de l’externe, négociation.
G 400 L’autonomie est inhérente au statut de cadre. Elle est définie en fonction du poste occupé dans la structure. Le salarié rend compte au terme de sa mission et est évalué sur les écarts entre les attendus et le réalisé. Le contrôle s’effectue obligatoirement a posteriori. Définit et assume la politique économique de la structure et/ ou assume la responsabilité hiérarchique et disciplinaire et/ ou assume la responsabilité juridique de l’activité mise en œuvre. Assure la représentation de la structure dans tout ou partie de ces compétences. Expertise dans un ou plusieurs domaines de compétences. Au groupe G, peut assurer des missions de développement sur un secteur d’activité ou ponctuellement sur plusieurs secteurs d’activités. Capacité à engager l’organisation vis-à-vis de l’externe, négociation.
H 450 L’autonomie est inhérente au statut de cadre. Elle est définie en fonction du poste occupé dans la structure. Le salarié rend compte au terme de sa mission et est évalué sur les écarts entre les attendus et le réalisé. Le contrôle s’effectue obligatoirement a posteriori. Définit et assume la politique économique de la structure et/ ou assume la responsabilité hiérarchique et disciplinaire et/ ou assume la responsabilité juridique de l’activité mise en œuvre. Assure la représentation de la structure dans tout ou partie de ces compétences. Expertise dans un ou plusieurs domaines de compétences. Au groupe H, il détermine et pilote la stratégie de développement. Capacité à engager l’organisation vis-à-vis de l’externe, négociation.
I Salarié répondant à la définition de cadre dirigeant Salarié répondant à la définition de cadre dirigeant Salarié répondant à la définition de cadre dirigeant Salarié répondant à la définition de cadre dirigeant Salarié répondant à la définition de cadre dirigeant

 

Convention collective Animation IDCC 1518

Disponible en PDF, livre ou en abonnement illimité (avec alertes de mises à jour)

Accédez à la CCN IDCC 1518

Une question concernant une convention collective ? Concernant le droit social plus généralement ?
→ Nos juristes spécialistes vous répondent clairement et rapidement.
Comment ça marche ?
Je pose ma question ▶
À propos de l'auteur

Élodie Batailler - Juriste au sein des Editions Legimedia.

Diplômée d'un Master II en droit de la consommation et de la concurrence, je suis juriste-rédactrice au sein des Éditions Legimedia. Mes études m'ont permis de développer des compétences en droit de la concurrence, droit de la consommation et droit de la distribution. Aujourd'hui j’approfondis mes connaissances dans le domaine du droit social. [...]

À lire dans la catégorie Mises à jour des conventions collectives
5 décembre 2019

CCN 3294 & 3026 : Rapprochement des branches professionnelles

Mise à jour 1436 1987 : Rapprochement des branches professionnelles
Par l’accord de méthode en date du 23 mai 2019, le rapprochement des branches professionnelles dont les CCN n°3294 et 3026 relèvent est envisagé. A titre indicatif, [...]

Lire la suite →

5 décembre 2019

Conventions collectives 3205 & 3169 : Fusion des conventions collectives

Mise à jour 1436 1987 : Rapprochement des branches professionnelles
La fusion des conventions collectives nationales n°3205 et 3169 est envisagée au sein de l’accord en date du 7 mai 2019. En effet, les partenaires sociaux ont indiqué [...]

Lire la suite →

5 décembre 2019

Convention collective 3181 : La création de la CPPNI

Mise à jour 1436 1987 : Rapprochement des branches professionnelles
L’accord non étendu du 1er juillet 2019 est relatif à la création de la CPPNI dans le cadre de la convention collective nationale Edition de musique (cadres et agents [...]

Lire la suite →

4 décembre 2019

CCN 943 : Rémunérations minimales hiérarchiques, salaires annuels 2019

Mise à jour 1436 1987 : Rapprochement des branches professionnelles
La convention collective des industries métallurgiques, mécaniques et connexes du Calvados a fait l’objet de modifications en ce qui concerne les rémunérations minimales [...]

Lire la suite →

4 décembre 2019

Convention collective 3137 : Création de la CPPNI

Mise à jour 1436 1987 : Rapprochement des branches professionnelles
Le nouvel accord en date du 20 décembre 2018 de la convention collective nationale des industries de la sérigraphie et des procédés d’impression numérique référencée [...]

Lire la suite →

À propos du blog des Éditions Legimedia

Les articles juridiques du blog des Éditions Legimedia sont rédigés en interne par des juristes spécialisés en droit social, après un travail de recherche approfondie, afin de vous apporter des informations claires, à jour des dernières dispositions légales et conformes.

Ce blog propose différentes catégories et thématiques liées à l’actualité du droit du travail et des conventions collectives (champs d’application, salaires, horaires de travail, congés, formation professionnelle, etc.), aux obligations de l’employeur en matière de sécurité et d’affichage, aux registres obligatoires ou encore à la mise en conformité d’une entreprise selon le code du travail.