mise à jour 1285 CPPNI

L’accord non étendu du 7 novembre 2017 concerne le dialogue social de la convention collective de l’inspection d’assurance et de la convention collective des sociétés d’assurances.

Nature de la mise à jour

CCN :ASSURANCE
(Brochure : 3267 3265 | IDCC : 1679 1672)
Date de signature :7 novembre 2017
Thématique :Dialogue social
Lien vers l’accord :Cliquez ici

 

Conventions collectives concernées

Le présent accord concerne deux types de conventions collectives :

– la convention collective des sociétés d’assurance (n° de brochure 3265 – n° IDCC 1672)

– la convention collective de l’inspection d’assurance (n° de brochure 3267 – n° IDCC 1679)

Ainsi, l’accord vise les sociétés ou organisme, et leurs salariés entrant dans le champ d’application des conventions collectives nationales de travail des 13 novembre 1967, 27 mars 1972, 27 mai 1992 et 27 juillet 1992, et de l’accord du 3 mars 1993.

 

Objet

Le présent accord a pour objet de reconduire le dispositif professionnel du 4 novembre 2013 portant sur le dialogue social dans la branche d’assurance. Ainsi, la reconduction et l’actualisation du présent accord montre la volonté de la profession de renforcer le dialogue social efficace, responsable et loyal, et qui participe à la construction d’une démocratie sociale fondée sur un dialogue entre les partenaires sociaux.

De fait, il est nécessaire d’assurer les conditions d’un développement solide et durable de l’implantation syndicale dans l’ensemble de la profession, de permettre une consolidation de l’activité syndicale et de valoriser les parcours syndicaux des salariés concernés.

L’objectif de ce dispositif est donc de développer le dialogue social comme critère pertinent pour l’évaluation de l’engagement de la profession dans sa responsabilité sociale, comprenant ainsi les éléments suivants :

– le dialogue social de branche est financé par une contribution annuelle à la charge des sociétés. Cette contribution est alors calculée en fonction des effectifs de chaque société concernée au 31 décembre 2016.

– le montant de la contribution annuelle permettant de financer le dialogue social, est réparti chaque année entre les organisations syndicales reconnues représentatives au niveau de la branche.

– des moyens financiers sont alloués à chaque organisation syndicale représentative.

– une association dénommée « association pour le dialogue social dans l’assurance (ADSA) » a pour objet de mettre en œuvre la gestion d’un financement transparent des organisations syndicales de salariés représentatives. L’ADSA exerce alors plusieurs missions comme fixer le montant annuel des moyens financiers attribués à chaque organisation syndicale représentative au niveau de la branche, etc. Elle publie ainsi ses comptes annuellement, et ils sont certifiés par un commissaire au comptes.

– dans les entreprises de 1000 salariés et plus, chaque organisation syndicale représentative au niveau de la branche dispose de la faculté de désigner parmi les salariés une ou plusieurs personnes de son choix, qui l’aura accepté, pour exercer en son sein une fonction permanente à temps plein ou à mi-temps ou à temps partiel.

– certaines garanties sont dues durant l’exercice du mandat syndical comme la conservation des droits et avantages collectifs, la durée de mise à disposition est considérée comme travail effectif pour la détermination de tous les avantages légaux ou conventionnels liés à l’ancienneté dans l’entreprise, etc.

– l’entreprise doit verser le paiement des salaires et cotisations sociales afférentes comme si le permanent syndicale continuait à exercer son activité dans l’entreprise.

– le mandat de permanent syndical à temps complet ou à mi-temps ou à temps partiel dans les seules entreprises de 1000 salariés et plus est incompatible avec l’exercice d’un mandat au sein du conseil d’administration de l’entreprise. De plus, un permanent syndical à temps complet ne peut pas exercer un mandat de délégué syndical, de représentant syndical au comité d’entreprise, de délégué du personnel ou de membre du comité d’entreprise, ou, lorsqu’il existe, de membre du comité social et économique.

– durant l’exercice d’une activité syndicale, les compétences et l’expérience acquises sont valorisés notamment par la certification et la formation. D’autant plus qu’un entretien est réalisé à l’occasion de la prise de mandat ou de son renouvellement avec le responsable de ressources humaines afin de rechercher les modalités pratiques permettant au salarié de maintenir un lien avec l’entreprise pendant la durée de la mise à disposition.

– une commission paritaire permanente de négociation et d’interprétation est mise en place et assure plusieurs missions comme représenter la branche dans l’appui aux entreprises et vis-à-vis des pouvoirs publics, se réunir afin de mener les négociations au niveau de la branche et définir son calendrier de négociation, etc. Elle se réunit soit en formation plénière ou soit en formation « interprétation et conciliation ». Les salariés participant aux réunions paritaires bénéficient d’une prise en charge de leurs frais de transport, de repas et d’hébergement.

– d’autres instances paritaires de la profession sont mis en place comme la constitution des délégations.

– les partenaires sociaux se réunissent en début de chaque année, en commission paritaire, pour définir ensemble les thèmes et le calendrier des négociations de l’année. Ainsi, chaque organisation syndicale représentative au niveau de la branche qui souhaite négocier sur un thème particulier en informe par écrit l’ensemble des autres organisations syndicales, et la FFA (fédération française de l’assurance). La liste des sujets à traiter doit alors être motivée et communiquée au plus tard 15 jours avant la tenue de la commission. A l’issue de la commission paritaire, la liste des thèmes retenus et le calendrier des réunions de négociation sont transmis par la délégation des employeurs aux organisations syndicales représentatives au niveau de la branche.

– les sommes non dépensées à la fin de l’exercice budgétaire 2017, sont reportées au budget des organisations syndicales représentatives dans la branche et ceci jusqu’à la fin de l’exercice 2018.

Convention collective Société d'assurance IDCC 1672

Disponible en PDF, livre ou en abonnement illimité (avec alertes de mises à jour)

Accédez à la CCN IDCC 1672

Les dernières mises à jour concernant la brochure 3265

2016-08-18 : OPCABAIA
2016-08-18 : Création d'OPCABAIA
2015-12-09 : Régime d'assurance maladie des allocataires (RAMA)
2015-12-09 : Dispositif professionnel de fonds de pension
2015-12-08 : Régime professionnel de prévoyance (RPP)
2015-10-17 : Mixité et diversité dans les sociétés d'assurances
Une question concernant une convention collective ? Concernant le droit social plus généralement ?
→ Nos juristes spécialistes vous répondent clairement et rapidement.
Comment ça marche ?
Je pose ma question ▶
À propos de l'auteur

Fatima Ben Hamouad - Juriste au sein des Editions Legimedia.

Diplômée d'un master I en droit social, je suis juriste en droit social au sein des Éditions Legimedia. Possédant plusieurs expériences professionnelles dans le domaine juridique, j'ai pu développé de fortes compétences en droit du travail notamment dans les relations individuelles et les relations collectives, mais également en droit des contrat, et droit des affaires. [...]

À lire dans la catégorie Mises à jour des conventions collectives
20 septembre 2019

Convention collective 3295 : Égalité professionnelle entre les femmes et les hommes

Mise à jour 1951 : Egalité, mixité et parité entre les hommes et les femmes
L’avenant non étendu n° 68 du 11 mars 2019 est relatif à l’égalité professionnelle, à la mixité et à la parité entre les femmes et les hommes , en ce [...]

Lire la suite →

20 septembre 2019

Convention collective 3300 : Modernisation de la convention collective 3300

Mise à jour 1951 : Egalité, mixité et parité entre les hommes et les femmes
L’accord de méthode non étendu du 15 mars 2098 est relatif à la modernisation de la convention collective de la mutualité référencée sous le numéro de brochure [...]

Lire la suite →

20 septembre 2019

CCN 3145 : Égalité professionnelle, mixité, parité entre les femmes et les hommes

Mise à jour 1951 : Egalité, mixité et parité entre les hommes et les femmes
L’accord non étendu du 20 décembre 2018 est relatif à l’égalité professionnelle, à la mixité, et à la parité entre les femmes et les hommes dans le cadre [...]

Lire la suite →

20 septembre 2019

Convention collective 3272 : Désignation de l’OPCO

Mise à jour 1951 : Egalité, mixité et parité entre les hommes et les femmes
L’avenant non étendu du 14 décembre 2018 est relatif à la désignation de l’opérateur de compétences (OPCO), en ce qui concerne la convention collective nationale [...]

Lire la suite →

20 septembre 2019

Convention collective 3020 : OPCO

Mise à jour 1951 : Egalité, mixité et parité entre les hommes et les femmes
L’accord non étendu du 7 décembre 2018 concerne la désignation de l’opérateur de compétences (OPCO) pour la branche du personnel des cabinets d’experts-comptables [...]

Lire la suite →

À propos du blog des Éditions Legimedia

Les articles juridiques du blog des Éditions Legimedia sont rédigés en interne par des juristes spécialisés en droit social, après un travail de recherche approfondie, afin de vous apporter des informations claires, à jour des dernières dispositions légales et conformes.

Ce blog propose différentes catégories et thématiques liées à l’actualité du droit du travail et des conventions collectives (champs d’application, salaires, horaires de travail, congés, formation professionnelle, etc.), aux obligations de l’employeur en matière de sécurité et d’affichage, aux registres obligatoires ou encore à la mise en conformité d’une entreprise selon le code du travail.