Mise à jour 1885 : salaires et primes pour l'année 2019

L’accord non étendu du 11 juillet 2018 est relatif à l’observatoire prospectif des métiers, des qualifications et des compétences; dans la branche des professions regroupées du cristal, du verre et du vitrail.

Nature de la mise à jour

Date de signature :11 juillet 2018
Thématique :Observatoire prospectif des métiers, des qualifications et des compétences
Lien vers l’accord:Cliquez ici

 

Dispositions relatives à l’OPMQC

– Missions : l’OPMQC a 3 missions, en effet, il est en charge de l’analyse prospective des métiers de la branche pour notamment décrire les familles et filières professionnelles de la branche ou encore d’effectuer des recherches en matière de formation professionnelle et d’ingénierie de formation et de certification. De plus, il est en charge de collecter des informations relatives à la branche, de recenser des données sur les effectifs, les métiers et les qualifications de la branche ou encore d’engager des études d’identification et d’analyse de ces métiers et qualifications pour anticiper leurs évolutions (en identifiant les nouveaux métiers par exemple). Enfin, au titre de sa dernière mission, l’OPMQC doit transmettre les informations à la CPNE FP en matière de formation professionnelle, mais aussi de transmettre les résultats de ses travaux au COPANEF qui les transmettra à son tour au COPAREF; l’observatoire est également associé à toute démarche ou campagne d’information relative aux métiers de la branche.

– Fonctionnement: l’OPMQC comprend un comité paritaire de pilotage, devant se réunir au moins une fois par semestre, ce comité est composé d’un collège salariés (2 membres) et d’un collège employeurs (2 membres). Les réunions dudit comité paritaire de pilotage pourront se tenir aux mêmes dates que celles prévues pour la CPNE FP, de sorte à ce que les membres assistant au comité paritaire de pilotage soient les mêmes que ceux de la CPNE FP. En outre, les travaux demandés à l’OPMQC peuvent être réalisés par des prestataires externes.

– Financement de l’OPMQC : l’organisme est obligatoirement financé par un prélèvement effectué sur les fonds collectés au titre de la formation professionnelles, toutefois, des financements spécifiques peuvent être demandés au niveau régional ou au niveau européen selon les projets à développer. Ainsi, au titre de l’année 2018 et l’année 2019, ce montant est au minimum de 0,5 % de la collective de la branche gérée par OPCALIA. Le précédent montant peut être adapté selon les évolutions législatives et réglementaires.

Convention collective Fabrication manuelle verre IDCC 1821

Disponible en PDF, livre ou en abonnement illimité (avec alertes de mises à jour)

Accédez à la CCN IDCC 1821

Les dernières mises à jour concernant la brochure 3281

2015-10-03 : Salaires minima garantis pour l'année 2015
2015-08-28 : Désignation d'un OPCA
2015-03-21 : Adhésion de l'UNSA industrie à la convention
2014-06-04 : Salaires minima pour l'année 2014
2013-07-20 : Salaires minima pour l'année 2013
2013-03-12 : Salaires minima au 1er décembre 2012
2012-10-27 : Egalité professionnelle entre les femmes et les hommes
2011-07-05 : Salaires
Une question concernant une convention collective ? Concernant le droit social plus généralement ?
→ Nos juristes spécialistes vous répondent clairement et rapidement.
Comment ça marche ?
Je pose ma question ▶
À propos de l'auteur

Leïla Fouamouz - Juriste au sein des Editions Legimedia.

Diplômée d'un master en droit social, j'exerce actuellement les fonctions de juriste en droit social au sein des Editions Legimedia. Je justifie de plusieurs expériences dans le domaine juridique, en effet, j'ai eu une expérience en cabinet d'avocat au cours de laquelle j'ai pu aborder des dossiers relatifs au droit social. De même, j'ai été juriste au sein d'une entreprise au sein de laquelle j'étais confronté à des dossiers tant relatifs au droit privé qu'au droit public. Enfin, j'ai été juriste bénévole auprès d'une association, ce qui m'a permis de consolider mes connaissances en droit. [...]

À lire dans la catégorie Mises à jour des conventions collectives
20 novembre 2019

Convention collective 1885 : Salaires et primes pour l’année 2019

Mise à jour 1885 : salaires et primes pour l'année 2019
Les salaires et les primes applicables dans le cadre de la CC des industries métallurgiques, mécaniques, électriques et connexes de Côte-d’Or ont été révisés [...]

Lire la suite →

20 novembre 2019

Convention collective 1960 : Extensions d’accords du 20 avril 2018

Mise à jour 1885 : salaires et primes pour l'année 2019
Deux accords conclus dans le cadre de la convention collective des industries métallurgiques, mécaniques et connexes de Lot-et-Garonne (n°1960) ont été étendus par arrêté [...]

Lire la suite →

20 novembre 2019

Convention collective 3046 : Création de la CPPNI

Mise à jour 1885 : salaires et primes pour l'année 2019
L’accord non étendu du 24 juillet 2019 est relatif à la création de la CPPNI dans le cadre de la convention collective nationale Caoutchouc. [...]

Lire la suite →

20 novembre 2019

CCN: Affectation à des CFA de fonds collectés par OPCABAIA

Mise à jour 1885 : salaires et primes pour l'année 2019
L’accord professionnel du 18 juin 2019 relatif à l’affectation à des CFA de fonds collectés par OPCABAIA pour le compte de l’OPCO ATLAS a été publié. [...]

Lire la suite →

20 novembre 2019

Convention collective 3066 : Mise en place de la CPPNI

Mise à jour 1885 : salaires et primes pour l'année 2019
Un accord non étendu a été institué le 5 juillet 2019. Ce texte porte sur la mise en place de la CPPNI (Commission paritaire permanente de négciation et d’interprétation) [...]

Lire la suite →

À propos du blog des Éditions Legimedia

Les articles juridiques du blog des Éditions Legimedia sont rédigés en interne par des juristes spécialisés en droit social, après un travail de recherche approfondie, afin de vous apporter des informations claires, à jour des dernières dispositions légales et conformes.

Ce blog propose différentes catégories et thématiques liées à l’actualité du droit du travail et des conventions collectives (champs d’application, salaires, horaires de travail, congés, formation professionnelle, etc.), aux obligations de l’employeur en matière de sécurité et d’affichage, aux registres obligatoires ou encore à la mise en conformité d’une entreprise selon le code du travail.