mise à jour 43 salaire minima

Cet accord étendu en date du 19 avril 2016 fixe les salaires et la valeur du point pour les prestataires de services dans le domaine du secteur tertiaire. Il rappelle également le principe de l’égalité salariale.

De part son extension, les dispositions du présent accord sont rendues obligatoires à tous les salariés et tous les employeurs entrant dans le champ d’application de ladite convention collective.

Nature de la mise à jour

Date d’extension :JORF n°0201 du 30 août 2016
Thématique :Salaires et valeur du point
Date de signature :19 avril 2016
Lien vers l’accord :Cliquez ici

Champ d’application

Cet accord s’applique:

  • aux entreprises de téléservices,
  • aux centres d’affaires et entreprises de domiciliation,
  • aux entreprises de recouvrement de créances et/ ou de renseignements commerciaux ou économiques,
  • aux entreprises de traduction,
  • à toute structure autonome à but lucratif ou non lucratif généralement appelée palais des congrès ou centre des congrès,
  • à certains prestataires de services,
  • aux centres d’appel,
  • aux entreprises qui pratiquent l’activité de recherche de débiteurs en masse.

 

La valeur du point est fixée à 3,380 €.

Pour le coefficient 120 revalorisé, le taux horaire s’élève à 9,67 €.

 

Les grilles de rémunérations mensuelles et annuelles garanties sont donc modifiées de la manière suivante:

  • la durée d’application du coefficient 120 ne peut excéder six mois,
  • la durée d’application du coefficient 280 ne peut excéder douze mois,
  • la durée d’application du coefficient 290 ne peut excéder douze mois.

Ces dispositions sont applicables sauf modifications contraires négociées à cet effet, et ce pour toutes les entreprises entrant dans le champ d’application de la convention collective nationale des prestataires de services, dans la mesure où ce coefficient concerne l’ensemble des activités quelle que soit l’organisation patronale concernée.

Pour obtenir les valeurs précises de la grille des rémunérations minimales mensuelles et de la grille des rémunérations minimales annuelles, il convient de se reporter aux annexes (annexes 1 et 2).

La durée d’application des autres coefficients reste inchangée.

 

Modalités d’application de la grille annuelle

Les dispositions de cet accord concernent les effectifs commerciaux, en charge de clientèle de chacune des sociétés du secteur concerné et dont une partie de la rémunération est variable, qui sont classés à partir du coefficient 280 sur la grille de classification.

Il est établi en annexe II de cet accord, une grille de garantie annuelle de rémunération déterminant une possibilité de ramener la rémunération minimale mensuelle à moins de 10% sous réserve de prévoir une rémunération annuelle correspondant au total de la rémunération mensulle minimale, multipliée par 12, majorée de 10%.

Cette grille de rémunération annuelle est basée sur une durée de travail égale à 151,67 heures par mois et sur une présence continue dans l’entreprise au cours des douze mois de l’année civile considérée. En cas d’année civile incomplète due à une arrivée ou un départ de l’entreprise en cours d’année, un coefficient pro rata temporis devra être appliqué.

Les organisations syndicales et patronales s’engagent à ouvrir sans délai une négociation portant sur la redéfinition des paramètres de calcul de la grille des rémunérations conventionnelles minimales. A cet effet, elles pourront revenir sur les actuels paramètres de calcul des rémunérations minimales et, le cas échéant, les modifier afin de donner une plus grande souplesse dans les discussions qui interviendront dans les futures négociations annuelles de salaires au niveau de la branche.

Convention collective Prestataires de services IDCC 2098

Disponible en PDF, livre ou en abonnement illimité (avec alertes de mises à jour)

Accédez à la CCN IDCC 2098

Les dernières mises à jour concernant la brochure 3301

2015-06-30 : Prévoyance
2015-06-27 : Régime de prévoyance
2015-04-28 : Prévoyance
Une question concernant une convention collective ? Concernant le droit social plus généralement ?
→ Nos juristes spécialistes vous répondent clairement et rapidement.
Comment ça marche ?
Je pose ma question ▶
À propos de l'auteur

Amandine Chapou - Juriste au sein des Editions Legimedia.

Diplômée du Master II Droit privé économique, je suis juriste au sein des Éditions Legimedia. Via différentes expériences professionnelles, aussi bien dans des cabinets d'avocats que dans des entreprises, j'ai pu développer des compétences en droit de la consommation, droit de la concurrence, droit de la distribution, droit de la propriété intellectuelle, droit social et droit des contrats. [...]

À lire dans la catégorie Mises à jour des conventions collectives
16 août 2019

Convention collective 3102 : Salaires au 1er avril 2019

mise à jour 1747 : salaires au 1er avril 2019
L’avenant n°28 non étendu du 7 mars 2019 est relatif aux salaires au 1er avril 2019 dans le cadre de la convention collective des activités industrielles de boulangerie [...]

Lire la suite →

16 août 2019

Convention collective 3050 : Salaires minimaux professionnels 2019

mise à jour 1747 : salaires au 1er avril 2019
L’accord non étendu du 19 mars 2019 est relatif aux salaires minimaux professionnels pour 2019 dans le cadre de la convention collective de la miroiterie (transformation [...]

Lire la suite →

16 août 2019

Convention collective 3318 : Modification articles 16.3 et 16.3.3

mise à jour 1747 : salaires au 1er avril 2019
L’avenant n°13 non étendu du 26 février 2019 est relatif à la modification des articles 16.3 et 16.3.3 dans le cadre de la convention collective mannequins adultes [...]

Lire la suite →

16 août 2019

CCN 3309 : Salaires minima, indemnités d’astreinte et prime de repas 2019

mise à jour 1747 : salaires au 1er avril 2019
L’avenant n°32 non étendu du 20 mars 2019 est relatif aux salaires minima conventionnels, aux indemnités d’astreinte et à la prime de repas pour l’année [...]

Lire la suite →

16 août 2019

Convention collective 3138 : CPPNI

mise à jour 1747 : salaires au 1er avril 2019
L’accord non étendu du 12 mars 2019 est relatif à la mise en place de la CPPNI dans le cadre de la convention collective des imprimeries de labeur et industries g [...]

Lire la suite →

À propos du blog des Éditions Legimedia

Les articles juridiques du blog des Éditions Legimedia sont rédigés en interne par des juristes spécialisés en droit social, après un travail de recherche approfondie, afin de vous apporter des informations claires, à jour des dernières dispositions légales et conformes.

Ce blog propose différentes catégories et thématiques liées à l’actualité du droit du travail et des conventions collectives (champs d’application, salaires, horaires de travail, congés, formation professionnelle, etc.), aux obligations de l’employeur en matière de sécurité et d’affichage, aux registres obligatoires ou encore à la mise en conformité d’une entreprise selon le code du travail.