Indemnité de grand déplacement

La Cour de cassation a rendu un arrêt le 15 septembre 2021 au sein duquel elle apporte une précision relative à l’indemnité de grand déplacement allouée aux salariés dans le secteur du BTP. En effet, la Haute Cour s’est prononcée sur la solution qu’il convient de suivre dans la mesure où un ouvrier du secteur du BTP regagne son domicile alors qu’il est en déplacement, et ce, par ses propres moyens.

 
 
 
 

Qu’est-ce que l’indemnité de grand déplacement ?

Dans certains secteurs particuliers tels que celui du bâtiment et des travaux publics (BTP) la notion d’indemnité de grands déplacements est fréquemment abordée en raison des nombreux déplacements effectués par les travailleurs du fait de leur fonction.

Cette indemnité vise ainsi la couverture des dépenses rencontrées par les travailleurs dans le cadre de leurs déplacements. Il va s’agir entre autres des dépenses relatives à la nourriture, et au logement.

Pour caractériser le grand déplacement il convient de justifier l’impossibilité pour le salarié, de regagner son domicile en raison des particularités de sa situation attachées à son grand déplacement.

Par ailleurs, deux conditions cumulatives doivent être remplies afin de justifier l’empêchement :

– La distance correspondant au trajet aller et séparant le lieu de résidence et le lieu de travail doit être supérieure ou égale à 50 km ;

– Et la distance séparant le domicile et le lieu de travail ne peut pas être parcourue dans un temps inférieur à 1h30 en empruntant les transports en commun.

CCN BTP – Accords nationaux

Disponible en PDF, livre ou en abonnement illimité (avec alertes de mises à jour)

Accédez à la CCN 3107

 

Quel est le barème applicable ?

Chaque année le barème applicable à l’indemnité de grand déplacement en métropole est actualisé. Au 1er janvier 2021 les nouveaux montants applicables pour l’année 2021 sont les suivants :

Durée Repas Logement et petit déjeuner pour Paris, Hauts-de-Seine (92), Seine-Saint-Denis (93) et Val-de-Marne (94) Logement et petit déjeuner pour les autres départements
Pour les 3 premiers mois 19,10 € 68,50 € 68,50 €
Au-delà du 3e mois et jusqu’au 24e mois 16,20 € 58,20 € 43,20 €
Au-delà du 24e mois et jusqu’au 72e mois 13,40 € 48,00 € 35,60 €

 

Il est également possible de se reporter aux dispositions conventionnelles dans la mesure où il arrive que les conventions collectives prévoient des dispositions spécifiques aux grands déplacements.

Par exemple le niveau d’indemnisation des frais et temps de voyage de l’ouvrier envoyé travailler en grand déplacement par son entreprise est repris au sein de la convention collective du bâtiment de moins de 10 salariés n°3193.

Il est en effet prévu qu’indépendamment du remboursement de ses frais de transport, l’ouvrier envoyé en grand déplacement bénéficie :

– D’une indemnité égale au salaire qu’il aurait gagné s’il avait travaillé lorsque ses heures de travail comprises dans son horaire de travail ne sont pas accomplies en raison de l’heure de départ ou de l’heure d’arrivée ;

– D’une indemnité égale à 50% de son salaire horaire pour chaque heure de trajet qui n’est pas comprise dans son horaire de travail.

CCN Bâtiment – 10 salariés 3193

Disponible en PDF, livre ou en abonnement illimité (avec alertes de mises à jour)

Accédez à la CCN 3193

 

Est-ce que l’indemnité est due lorsque le salarié rentre à son domicile le soir ?

La Cour de cassation a récemment rendu une décision au sein de laquelle elle s’est prononcée sur le fait de verser ou non l’indemnité de grand déplacement (Cass. soc. 15 sept. 2021, pourvoi n°20-10.907). En l’espèce le salarié demandait le paiement de l’indemnité de grand déplacement au titre :

– Des vendredis qu’il avait passé sur les deux chantiers pour lesquels il était envoyé ;

– De son 3e chantier.

La cour d’appel avait rejeté les demandes du salarié en retenant principalement le fait qu’en rentrant à son domicile, le salarié ne restait pas à la disposition de son employeur.

Cette position n’a pas été adoptée par la Cour de cassation dans la mesure où selon elle, le salarié restait quand même à la disposition de son employeur, et ce, même s’il était rentré à son domicile le soir. La Haute juridiction rapporte en effet que la situation du salarié s’assimile en un grand déplacement dans la mesure où :

– Celui-ci ne pouvait rentrer chez lui grâce aux transports en commun ;

– Et que la distance séparant son lieu d’intervention et son domicile était supérieure à 50 km.

La Cour de cassation ne prend donc pas en considération le fait que le salarié avait choisi de regagner son domicile le soir. Selon elle la situation à laquelle il est question se règle en application des dispositions relatives au grand déplacement, ce qui justifie ainsi le versement de l’indemnité correspondante.

En conclusion ce qu’il convient de retenir grâce à l’arrêt rendu le 15 septembre 2021, est le fait que le salarié pouvait à juste droit prétendre au bénéficie de l’indemnité de grand déplacement malgré qu’il ait choisi de rentrer à son domicile le soir.

 
 

Lire : Quelle distinction entre indemnités de trajet et frais de transport ?

Lire : Convention collective, loi, accord d’entreprise : à quelle source se reporter ?

 
 

Photo : Freepik

À propos de l'auteur
Mélanie Mary

Mélanie Mary - Juriste au sein des Editions Legimedia.

Diplômée d'un Master II Droit social - Droit de la protection sociale, j’ai intégré les Éditions Legimedia en tant que juriste en Droit social. [...]

À lire dans la catégorie Droit du travail
18 mai 2022

Journée de solidarité 2022 : Le lundi de Pentecôte est-il un jour férié ?

Sans titre
Cette année, le lundi de Pentecôte 2022 est fixé au lundi 6 juin. Il est fréquent que ce jour férié soit pourtant travaillé au titre de la journée de solidarité pour [...]

Lire la suite →

6 janvier 2022

L’affichage obligatoire en entreprise pour l’année 2022

CCN 3276 : Retraite et prévoyance
Certaines indications relatives aux relations sociales et conditions de travail doivent être obligatoirement indiquées dans les entreprises soit par voie d’affichage [...]

Lire la suite →

9 novembre 2021

Conventions de forfait : Qu’apporte la jurisprudence 2021 ?

Conventions de forfait : Qu’apporte la jurisprudence 2021 ?
Convention de forfait annuel en heures ou en jours, convention de forfait en heures hebdomadaire ou mensuel : plusieurs types de conventions de forfait peuvent être conclues [...]

Lire la suite →

5 novembre 2021

Quelle convention collective applicable pour mon entreprise ?

Quelle convention collective choisir ?
Les employeurs font face à une question cruciale lors de l’embauche de leur premier salarié : quelle convention collective choisir au sein de leur entreprise ? Il [...]

Lire la suite →

27 octobre 2021

Quelle est la rémunération des apprentis ?

Rémunération des apprentis : SMIC ou SMC ?
Nombreuses sont les interrogations qui se posent au niveau de la rémunération des apprentis. En effet il est fréquent de se demander comment déterminer le montant de la [...]

Lire la suite →

À propos du blog des Éditions Legimedia

Les articles juridiques du blog des Éditions Legimedia sont rédigés en interne par des juristes spécialisés en droit social, après un travail de recherche approfondie, afin de vous apporter des informations claires, à jour des dernières dispositions légales et conformes.

Ce blog propose différentes catégories et thématiques liées à l’actualité du droit du travail et des conventions collectives (champs d’application, salaires, horaires de travail, congés, formation professionnelle, etc.), aux obligations de l’employeur en matière de sécurité et d’affichage, aux registres obligatoires ou encore à la mise en conformité d’une entreprise selon le code du travail.