euro-g3355bf8f2_1920

Mise en place pour préserver le pouvoir d'achat des français face à la hausse du coût de l'énergie en 2021-2022, la prime inflation de 100 euros a bénéficié à 38 millions de personnes.

Sera-t-elle reconduite en 2023 ou est-elle remplacée par d'autres dispositifs ?

       

Quelles étaient les modalités de la prime inflation de 100 euros versée en 2022 ?

Qui a eu droit à la prime inflation de 100 euros ?

La prime inflation versée en 2022 a bénéficié aux salariés, aux agents publics, aux indépendants, aux demandeurs d'emploi, aux étudiants boursiers et fiscalement autonomes, aux bénéficiaires des minimas sociaux (RSA et AAH), et aux retraités.

Une condition de ressources était prévue : il fallait percevoir un revenu net inférieur à 2 000 euros par mois avant impôts. Pour déterminer si le seuil était franchi ou non, il fallait faire la moyenne des salaires sur la période allant du 1er janvier 2021 au 1er octobre 2021.

Qui a versé la prime inflation ?

L'aide était versée automatiquement aux personnes éligibles, sans démarches particulières. Elle a donc été versée, en fonction de la situation, par l'employeur, l'URSSAF ou la MSA, la Caisse d'Allocation Familiale (CAF), Pôle Emploi, l'administration fiscale ou encore les caisses de retraites.

Les employeurs devaient verser l'indemnité inflation sur le bulletin des salariés, puis se faire rembourser par l'Etat, via une aide au paiement des cotisations et contributions sociales.

Quand a été versée la prime de 100 euros ?

L'indemnité inflation a été versée entre décembre 2021 et février 2022, en fonction de la situation. Par exemple, les salariés l'ont perçu en décembre 2021 tandis que les retraités l'ont eu en février 2022.

 

Y aura-t-il une nouvelle prime inflation en 2023 ?

L'indemnité inflation était une prime exceptionnelle qui n'est plus versée depuis février 2022.

Le dispositif n'a pas été reconduit. Il n'y aura donc pas de nouvelle prime inflation.

Cependant, d'autres dispositifs ont été mis en place par le gouvernement.

 

Quelles sont les autres actions du gouvernement pour maintenir le pouvoir d'achat ?

Des mesures exceptionnelles issues de la loi pouvoir d'achat

Face à une hausse de l'inflation toujours plus forte, le gouvernement continue à mettre en place des actions afin de maintenir le pouvoir d'achat des Français. La loi du 16 août 2022 portant mesures d'urgence pour la protection du pouvoir d'achat (1) prévoit notamment les mesures suivantes :

  • une remise sur le carburant afin de faire face à la flambée des prix à la pompe ;
  • le maintien du bouclier tarifaire sur les prix de l'énergie ;
  • la revalorisation des retraites, des prestations sociales, de la bourse sur critères sociaux et de la prime de rentrée ;
  • la hausse du plafond des tickets-restaurants (25 €), permettant désormais d'acheter tout type de produit alimentaire ;
  • la suppression de la redevance audiovisuelle ;
  • la mise en place du rachat de RTT ;
  • la réduction des cotisations patronales sur les heures supplémentaires ;
  • la baisse des cotisations sociales des indépendants ;
  • le déblocage exceptionnel anticipé de l'épargne salariale ;
  • la prime de partage de la valeur, qui remplace la prime exceptionnelle de pouvoir d'achat (prime Macron), qui permet aux entreprises de verser aux salariés, sous conditions, une prime exonérée de cotisations sociales.

Par ailleurs, le SMIC a augmenté de manière exceptionnelle et automatique au 1er août 2022, et sera de nouveau augmenté au 1er janvier 2023.

Quand est prévu le versement du chèque indemnité carburant ?

Le 7 décembre, la première ministre Elisabeth Borne a annoncé la création d'un chèque carburant de 100 euros.

Ce dernier n'a pas pour vocation de remplacer la prime inflation, mais prendra le relais de la remise sur le carburant.

Cette indemnité carburant sera versée sous conditions de revenus, aux personnes qui utilisent leur véhicule pour se rendre au travail.

Son versement ne sera pas automatique : les personnes éligibles devront faire la demande en ligne sur le site des impôts. Un espace dédié sera en effet mis en ligne à compter du 16 janvier 2023.

Les modalités ne sont pas encore définitives et seront précisées par décret.

A côté de ce dispositif, le gouvernement a mis en place un chèque énergie exceptionnel pour l'année 2022, qui s'ajoute au chèque énergie versé annuellement depuis 2018 aux foyers les plus modestes. Les modalités ont été précisées par décret. (2)

 

Sources :

(1) Loi n° 2022-1158 du 16 août 2022 portant mesures d'urgence pour la protection du pouvoir d'achat

(2) Décret n° 2022-1552 du 10 décembre 2022 relatif à la protection des consommateurs en situation de précarité énergétique

 

Photo : Pixabay

À lire dans la catégorie Actualités du droit
12 janvier 2023

Emploi franc : l’aide financière est prolongée jusqu’au 31 décembre 2023

human-ressources-g70bbdff5a_1920
L’aide à l’embauche d’un salarié en emploi franc devait initialement prendre fin au 31 décembre 2022. Ce dispositif, qui permet à l’employeur de [...]

Lire la suite →

8 décembre 2022

Culture d’entreprise « Fun and pro » : Que peut imposer l’employeur ?

Culture d’entreprise « Fun and pro » : Que peut imposer l’employeur ?
Respect, engagement, esprit d'équipe, image, force d'adaptation à l'environnement : la notion de culture d'entreprise correspond à un ensemble de valeurs [...]

Lire la suite →

2 décembre 2022

Quelles sont les conditions d’existence d’une relation de travail ?

l'existence d'une relation de travail
L’existence d’une relation d’un travail dépend clairement des conditions de fait dans lesquelles le salarié est amené à exercer une activité. La chambre [...]

Lire la suite →

24 novembre 2022

Abandon de poste : la loi marché du travail définitivement votée

Projet de loi : bouleversement de l'abandon de poste
Pendant longtemps la jurisprudence maintenait que la démission du salarié ne pouvait se présumer alors que ce dernier avait fait l'objet d'un abandon de poste. [...]

Lire la suite →

17 novembre 2022

Informer oralement le salarié de son licenciement : est-ce possible ?

man-talking-on-the-phone-g432c76858_1920
La procédure de licenciement doit être scrupuleusement respectée par l'employeur. A ce titre, la convocation du salarié à l'entretien préalable et la notification [...]

Lire la suite →

À propos du blog des Éditions Legimedia

Les articles juridiques du blog des Éditions Legimedia sont rédigés en interne par des juristes spécialisés en droit social, après un travail de recherche approfondie, afin de vous apporter des informations claires, à jour des dernières dispositions légales et conformes.

Ce blog propose différentes catégories et thématiques liées à l’actualité du droit du travail et des conventions collectives (champs d’application, salaires, horaires de travail, congés, formation professionnelle, etc.), aux obligations de l’employeur en matière de sécurité et d’affichage, aux registres obligatoires ou encore à la mise en conformité d’une entreprise selon le code du travail.