registre

Le registre permet d’avoir un suivi précis de tous les déchets sortants de l’entreprise ou de l’établissement, en fonction de la nature, de sa quantité et de son code. Ces entreprises tiennent à jour ce registre chronologiquement, de la production, de l’expédition, de la réception et du traitement de ces déchets.

Ce registre est obligatoire aux entreprises entrant dans le champ d’application et à défaut de pouvoir présenter ce registre à la consultation, l’entreprise encourt une sanction pécuniaire.

 
 
 

Entreprises entrant dans le champ d’application

L’article R.541-43 du code de l’environnement, précise les entreprises qui sont dans l’obligation de tenir ce registre de déchets sortant. Il concerne:

– tous les exploitants des établissements produisant ou expédiant des déchets

– les collecteurs

– les transporteurs

– les négociants

– les exploitants des installations de transit de regroupement ou de traitement des déchets

Les entreprises ont l’obligation de tenir à disposition des autorités publiques, du service de l’inspection des installations classées. Certaines peuvent être exonérées de cette obligation selon les catégories de déchets lorsque ces derniers ne sont pas susceptibles de porter atteinte à la santé de l’homme ou de l’environnement. (article R.541-43 du code de l’environnement). Le registre doit être conservé pendant au moins 3 ans par l’entreprise.

 

Sanction encourues en cas d’infraction

La sanction est pécuniaire. Le défaut de non renseignement par un registre de suivi des déchets, le mauvais renseignement ou encore le refus de renseignement est qualifié de contravention de 4ème classe par article R.541-78 du code de l’environnement, entrainent une amende de 750 euros pour les personnes physiques, et 3 750euros pour les personnes morales.

Dans certaines situations, le non respect de la tenue du registre est plus lourdement sanctionné. La sanction s’élèvera à 75 000 euros d’amende et d’une peine d’emprisonnement de 2 ans.

Situations concernées:

– le refus de fournir à l’administration les informations visées à article L.541-9 du code de l’environnement.

– celles visées à article L.541-7 du code de l’environnement.

– enfin, le fait de fournir sciemment des informations inexactes ou se mettre dans l’impossibilité matérielle de fournir ces informations. article L.541-9 du code de l’environnement.

De manière générale, en excluant les cas particuliers, le fait de faire obstacles aux contrôles exercés par les personnes habilitées à cet effet est puni de 6 mois d’emprisonnement et de 15 000euros d’amende.

 

La finalité du registre

Il permet le suivi du poste déchet et de traduire les efforts de l’entreprise sur la réduction de sa production de déchets. Ainsi, les entreprises peuvent intégrer dans le registre des informations relatives aux coûts de gestion du poste déchets telles que le coût de location du contenant, le coût de transport, le coût de traitement, les recettes éventuelles. La tenue de ce registre permet une meilleure visibilité des « déchets » et de mettre en place des actions d’amélioration.

 

Le contenu du registre

Le registre comprend les informations suivantes:

– La date d’expédition du déchet.

– La nature du déchet.

– Code du déchet. (liste unique des déchets qui figure à l’annexe II de l’article R.541-8 du code de l’environnement.)

– La quantité du déchet sortant.

– Nom et adresse du transporteur.

– Numéro de récépissé du transporteur.

– Numéro de bordereau de suivi des déchets.

– Numéro de notification.

– Nom et adresse du lieu d’expédition du déchet.

– Qualification du traitement final.

– Code de traitement opéré.

– Nom du responsable et signature.

 

Retrouvez dès à présent le registre des déchets sortant sur la boutique en ligne Convention.fr

 
Accédez au registre des déchets sortant

Une question concernant une convention collective ? Concernant le droit social plus généralement ?
→ Nos juristes spécialistes vous répondent clairement et rapidement.
Comment ça marche ?
Je pose ma question ▶
À propos de l'auteur
Alicia Belda

Alicia Belda - Juriste au sein des Editions Legimedia.

Diplômée d'une maîtrise en droit des affaires, je suis juriste-rédactrice au sein des Éditions Legimedia. A travers mes diverses expériences professionnelles tant dans des cabinets d'avocats que dans des entreprises, j'ai pu développer mes compétences en droit des contrats, droit social, droit de la banque et marchés financiers, droit de la propriété intellectuelle et droit pénal des affaires. [...]

À lire dans la catégorie Droit du travail
7 février 2020

Convention collective, loi, accord d’entreprise : à quelle source se reporter ?

Convention collective, loi, accord d'entreprise : à quelle source se reporter ?
Les relations de travail entretenues entre les employeurs et leurs salariés sont réglementées par de nombreuses dispositions d’ordre légal, réglementaire ou conventionnel. [...]

Lire la suite →

13 janvier 2020

Mise à jour 2020 : affichage obligatoire en entreprise

affichage obligatoire 2020
Certaines indications relatives aux relations sociales et conditions de travail doivent être obligatoirement indiquées dans les entreprises soit par voie d’affichage [...]

Lire la suite →

7 janvier 2020

CC 3271 : Avenant n°40 relatif à la revalorisation des salaires

IDCC 965 : extension d'un avenant relatif aux salaires
L’avenant n°40 du 21 mars 2019 est relatif aux salaires, dans le cadre de la convention collective de l’hôtellerie de plein-air. Cet avenant est étendu par [...]

Lire la suite →

2 janvier 2020

Nouveauté 2020 : les conséquences de la fusion des TI et des TGI

conséquences de la fusion des TI et des TGI
La fusion entre les TI (tribunaux d’instance) et les TGI (tribunaux de grande instance) résulte de l’association de deux lois du 23 mars 2019 (loi n°2019-222 [...]

Lire la suite →

31 décembre 2019

Actualité 2020 : les nouvelles règles du franchissement du seuil d’effectif

Nouvelles modalités applicables au franchissement du seuil d'effectif
La prise en compte du nombre de salariés d’une entreprise influe sur les obligations auxquelles celle-ci est soumise. En effet, en fonction de son effectif en termes [...]

Lire la suite →

À propos du blog des Éditions Legimedia

Les articles juridiques du blog des Éditions Legimedia sont rédigés en interne par des juristes spécialisés en droit social, après un travail de recherche approfondie, afin de vous apporter des informations claires, à jour des dernières dispositions légales et conformes.

Ce blog propose différentes catégories et thématiques liées à l’actualité du droit du travail et des conventions collectives (champs d’application, salaires, horaires de travail, congés, formation professionnelle, etc.), aux obligations de l’employeur en matière de sécurité et d’affichage, aux registres obligatoires ou encore à la mise en conformité d’une entreprise selon le code du travail.