Les restrictions apportées à la liberté de se vêtir au travail

La tenue vestimentaire reflète en partie la personnalité d’une personne. En principe, un salarié peut s’habiller comme il le souhaite sur son lieu de travail. Mais dans certaines hypothèses, l’employeur peut imposer une tenue de travail ou des restrictions à la liberté de se vêtir.


 
 
 
 
 

La liberté individuelle de se vêtir

  • La tenue vestimentaire d’une personne relève de sa liberté individuelle. En effet, chacun peut s’habiller comme il l’entend.
  • L’article L1121-1 du Code du travail prévoit que « nul ne peut apporter aux droits des personnes et aux libertés individuelles et collectives des restrictions qui ne seraient pas justifiées par la nature de la tâche à accomplir ni proportionnées au but recherché ».
  • S’il souhaite apporter des modifications à la tenue vestimentaire des salariés, l’employeur devra donc respecter les deux conditions précédemment édictées, à savoir : la restriction devra être justifiée par la nature de la tâche à accomplir et proportionnée au but recherché.

 

Les restrictions à la liberté de se vêtir

  • L’employeur peut imposer des tenues vestimentaires pour des raisons d’hygiène : ainsi dans les activités de la restauration, le port d’une charlotte sur la tête peut être obligatoire pour le personnel se trouvant en cuisine et des restrictions spécifiques peuvent être imposées au personnel soignant. Si le port d’une tenue spécifique de travail est imposé par l’employeur, ce dernier doit prendre en charge son entretien.
  • Ensuite, le salarié peut se voir reprocher sa tenue vestimentaire pour des raisons de décence si certaines parties du corps sont trop dénudées.

 

À lire : Les équipements de protection individuelle constituant une réelle source d’obligations pour l’employeur

 
 

Photo : Pixabay

Une question concernant une convention collective ? Concernant le droit social plus généralement ?
→ Nos juristes spécialistes vous répondent clairement et rapidement.
Comment ça marche ?
Je pose ma question ▶
À propos de l'auteur
Amandine Chapou

Amandine Chapou - Juriste au sein des Editions Legimedia.

Diplômée du Master II Droit privé économique, je suis juriste au sein des Éditions Legimedia. Via différentes expériences professionnelles, aussi bien dans des cabinets d'avocats que dans des entreprises, j'ai pu développer des compétences en droit de la consommation, droit de la concurrence, droit de la distribution, droit de la propriété intellectuelle, droit social et droit des contrats. [...]

À lire dans la catégorie Fiches pratiques
10 mars 2020

CCN du salarié du particulier employeur : le travail de nuit (3180)

Présence de nuit Fonctions de garde-malade de nuit Jeunes travailleurs Postes d’emploi à caractère familial FICHE SYNTHESE 3180Travail de nuit [...]

Lire la suite →

10 mars 2020

CCN du salarié du particulier employeur : la période d’essai (3180)

Définition Durée période d’essai FICHE SYNTHESE 3180Période d’essai [...]

Lire la suite →

9 mars 2020

Convention collective de la quincaillerie : le temps de travail (3311)

Dispositions préliminaires Employés et agents de maîtrise Cadres Jours fériés FICHE SYNTHESE 3311Temps de travail [...]

Lire la suite →

9 mars 2020

Convention collective de la quincaillerie : la période d’essai (3311)

Définition Dispositions conventionnelles Dispositions légales FICHE SYNTHESE 3311Période d’essai [...]

Lire la suite →

3 mars 2020

Convention collective de la quincaillerie : les primes et indemnités (3311)

Licenciement Retraite Maternité FICHE SYNTHESE 3311Primes et indemnités [...]

Lire la suite →

À propos du blog des Éditions Legimedia

Les articles juridiques du blog des Éditions Legimedia sont rédigés en interne par des juristes spécialisés en droit social, après un travail de recherche approfondie, afin de vous apporter des informations claires, à jour des dernières dispositions légales et conformes.

Ce blog propose différentes catégories et thématiques liées à l’actualité du droit du travail et des conventions collectives (champs d’application, salaires, horaires de travail, congés, formation professionnelle, etc.), aux obligations de l’employeur en matière de sécurité et d’affichage, aux registres obligatoires ou encore à la mise en conformité d’une entreprise selon le code du travail.