Fin du contrat de travail et accomplissement du préavis

Dans la mesure où un contrat de travail est rompu, il est de principe qu’un préavis soit accomplit par le salarié qui est concerné par la rupture de son contrat. Néanmoins, des questions demeurent quant à la date de fin du contrat, ou encore, la dispense du préavis.

 
 
 
 
 
 
 

Fin du contrat de travail et accomplissement du préavis

  • Le contrat de travail prend fin dès lors que le préavis a entièrement été accompli par le salarié dont le contrat a été rompu.
  • La chambre sociale de la Cour de cassation a eu l’occasion de se prononcer sur le fait d’allouer au salarié une indemnité de préavis lorsque la rupture de son contrat est intervenue suite à un commun accord établi entre lui-même et son employeur (Cass. Soc., 25 janv. 2012, n° 10-26.887).
  • Il est à noter que le terme « préavis » est uniquement employé dans le cadre du licenciement et de la démission. Ainsi par exemple, dans le cadre de la rupture conventionnelle les parties demeurent libre de fixer la date de fin du contrat de travail.
  • Lorsque la durée du préavis s’étend sur une partie ou la totalité des congés payés du salarié, alors il convient de suspendre le préavis jusqu’au retour du salarié au sein de son emploi. En revanche, en l’absence de congés payés, il n’est pas possible pour le salarié d’exiger la prise de ses congés durant le préavis, à moins toutefois que ce dernier en obtienne l’accord de son employeur.

 

La dispense du préavis

  • Sous respect d’en informer son employeur dans les 15 jours précédents la date à laquelle le salarié quitte l’entreprise, la dispense de préavis est accordée au salarié dont la rupture du contrat de travail intervient à compter de son retour dans l’entreprise à l’issue de son congé d’adoption ou de maternité.
  • De même, la dispense de préavis est possible aussi bien dans le cadre de la démission que dans celui relatif au licenciement.
  • En ce qui concerne la démission, le Code du travail envisage plusieurs situations au sein desquelles le salarié est dispensé d’exécuter son préavis. Parmis ces situations figurent celles relatives à la démission intervenue au cours de la grossesse, ou au terme du congé de maternité (ou d’adoption) de la salariée considérée. (L’ensemble des situations envisagées par ledit Code se retrouve au sein de l’article suivant : « Rupture du contrat de travail : le préavis »).
  • En-dehors de ces différents cas, le salarié peut tout à fait être dispensé d’accomplir le préavis attaché à sa démission, mais uniquement s’il en fait la demande auprès de son employeur et que celui-ci l’y autorise. Par ailleurs, il est admis que l’employeur impose à son salarié l’inexécution du préavis prévu à cet effet.
  • Enfin, s’agissant du licenciement, il est accordé la possibilité pour l’employeur de dispenser le salarié faisant l’objet du licenciement de son préavis. Toutefois, l’article L. 1234-4 du Code du travail précise que cette dispense « n’a pas pour conséquence d’avancer la date à laquelle le contrat prend fin ».

 
 

Lire : Rupture du contrat de travail : départ et mise à la retraite du salarié

Lire : Rupture du contrat de travail : le préavis

Lire : Conclusion d’une rupture conventionnelle en cas de harcèlement moral

 
 

Photo : Pixabay

Une question concernant une convention collective ? Concernant le droit social plus généralement ?
→ Nos juristes spécialistes vous répondent clairement et rapidement.
Comment ça marche ?
Je pose ma question ▶
À propos de l'auteur
Mélanie Mary

Mélanie Mary - Juriste au sein des Editions Legimedia.

Diplômée d'un Master II Droit de la protection sociale, j’ai intégré les Éditions Legimedia en tant que juriste en Droit social. [...]

À lire dans la catégorie Droit du travail
13 janvier 2020

Mise à jour 2020 : affichage obligatoire en entreprise

affichage obligatoire 2020
Certaines indications relatives aux relations sociales et conditions de travail doivent être obligatoirement indiquées dans les entreprises soit par voie d’affichage [...]

Lire la suite →

7 janvier 2020

CC 3271 : Avenant n°40 relatif à la revalorisation des salaires

IDCC 1536 : révision du chapitre IX
L’avenant n°40 du 21 mars 2019 est relatif aux salaires, dans le cadre de la convention collective de l’hôtellerie de plein-air. Cet avenant est étendu par [...]

Lire la suite →

2 janvier 2020

Nouveauté 2020 : les conséquences de la fusion des TI et des TGI

conséquences de la fusion des TI et des TGI
La fusion entre les TI (tribunaux d’instance) et les TGI (tribunaux de grande instance) résulte de l’association de deux lois du 23 mars 2019 (loi n°2019-222 [...]

Lire la suite →

31 décembre 2019

Actualité 2020 : les nouvelles règles du franchissement du seuil d’effectif

Nouvelles modalités applicables au franchissement du seuil d'effectif
La prise en compte du nombre de salariés d’une entreprise influe sur les obligations auxquelles celle-ci est soumise. En effet, en fonction de son effectif en termes [...]

Lire la suite →

24 décembre 2019

La différence de traitement pour motif discriminatoire

Jurisprudence
Dans un arrêt du 9 octobre 2019 (17-16.642) la chambre sociale de la Cour de cassation rend une décision portant sur l’absence de présomption de justification des [...]

Lire la suite →

À propos du blog des Éditions Legimedia

Les articles juridiques du blog des Éditions Legimedia sont rédigés en interne par des juristes spécialisés en droit social, après un travail de recherche approfondie, afin de vous apporter des informations claires, à jour des dernières dispositions légales et conformes.

Ce blog propose différentes catégories et thématiques liées à l’actualité du droit du travail et des conventions collectives (champs d’application, salaires, horaires de travail, congés, formation professionnelle, etc.), aux obligations de l’employeur en matière de sécurité et d’affichage, aux registres obligatoires ou encore à la mise en conformité d’une entreprise selon le code du travail.