employeur salarié 7 septembre 2016

Le règlement intérieur est un document important dans une entreprise. Cela est confirmé par un arrêt de la cour d’appel de Rennes en date du 7 septembre 2016 qui vient annuler l’avertissement notifié à un salarié, faute de règlement intérieur dans l’entreprise.

Règles applicables au règlement intérieur

Le règlement intérieur est un document écrit qui précise un certain nombre d’obligations que le salarié et l’employeur doivent respecter dans l’entreprise. A cet effet, l’article L1321-1 du code du travail prévoit que « le règlement intérieur est un document écrit par lequel l’employeur fixe exclusivement :
1° Les mesures d’application de la réglementation en matière de santé et de sécurité dans l’entreprise ou l’établissement, notamment les instructions prévues à l’article L. 4122-1 ;
2° Les conditions dans lesquelles les salariés peuvent être appelés à participer, à la demande de l’employeur, au rétablissement de conditions de travail protectrices de la santé et de la sécurité des salariés, dès lors qu’elles apparaîtraient compromises ;
3° Les règles générales et permanentes relatives à la discipline, notamment la nature et l’échelle des sanctions que peut prendre l’employeur. »

Le règlement intérieur est obligatoire dans les entreprises dont l’effectif est supérieur ou égal à vingt salariés pendant une période de six mois. Il reste facultatif pour les entreprises de moins de vingt salariés.

Le règlement intérieur s’impose à tous les salariés de l’entreprise même s’ils ont été embauchés avant sa mise en application. Il doit être affiché et aisément accessible dans les lieux de travail ainsi que dans les locaux.

 

Pas de sanction disciplinaire possible en l’absence de règlement intérieur

Le principe selon lequel seule une sanction prévue par le règlement intérieur peut être prononcée a été posé en 2010 (Cass. soc., 26 octobre 2010, n°09-42.740) puis confirmé en 2013 (Cass. soc., 12 décembre 2013, n°12-22.642).

Dans la présente affaire, un employeur après des faits qu’il a considéré comme fautifs, a sanctionné un salarié par un avertissement. Ce dernier est l’une des sanctions disciplinaires les plus basses dans l’échelle des mesures disciplinaires.

Selon l’employeur, la notification d’un avertissement ne nécessitait pas de règlement intérieur puisqu’il s’agit d’une « sanction qui n’a pas d’incidence sur la présence du salarié dans l’entreprise, ni sur sa fonction, sa carrière ou sa rémunération » et qui fait l’objet d’un régime légal prévu par le code du travail. Or, ce régime légal ne doit en aucun cas exclure ce type de sanction du champ du règlement intérieur.

La cour d’appel a rejeté l’argument développé par l’employeur et a affirmé que la sanction disciplinaire prononcée à l’encontre du salarié doit être considérée comme illicite dès lors qu’elle ne figure pas parmi celles prévues dans le règlement intérieur. En conséquence, cet avertissement est considéré comme nul et le salarié a droit à 1000 € de dommages et intérêts en réparation du préjudice moral résultant de la notification d’un avertissement frappé de nullité.

Cet arrêt vient confirmer le principe dégagé par la jurisprudence selon lequel le salarié a la possibilité de contester et d’obtenir l’annulation judiciaire de toute sanction disciplinaire dont il a fait l’objet pendant la période où le règlement intérieur a fait défaut. Il existe toutefois une exception à ce principe : le licenciement ne pourra pas être contesté car le droit pour l’employeur de licencier est inscrit dans le code du travail (article L1231-1 du code du travail).

 

Affichage dans les entreprises

Accédez à l’affichage règlement intérieur

 

Retrouvez également l’Affichage obligatoire; panneau complet comprenant les mentions obligatoires, dont le lieu d’affichage du règlement intérieur, directement sur la boutique en ligne (Cliquez-ici).

 

À lire : Le règlement intérieur est-il obligatoire ? Quel est son contenu ?

À lire : Une sanction n’étant pas prévue par le règlement intérieur jugée illicite

Une question concernant une convention collective ? Concernant le droit social plus généralement ?
→ Nos juristes spécialistes vous répondent clairement et rapidement.
Comment ça marche ?
Je pose ma question ▶
À propos de l'auteur
Amandine Chapou

Amandine Chapou - Juriste au sein des Editions Legimedia.

Diplômée du Master II Droit privé économique, je suis juriste au sein des Éditions Legimedia. Via différentes expériences professionnelles, aussi bien dans des cabinets d'avocats que dans des entreprises, j'ai pu développer des compétences en droit de la consommation, droit de la concurrence, droit de la distribution, droit de la propriété intellectuelle, droit social et droit des contrats. [...]

À lire dans la catégorie Affichages obligatoires
4 janvier 2021

L’affichage obligatoire en entreprise pour l’année 2021

CCN 3276 : Retraite et prévoyance
Certaines indications relatives aux relations sociales et conditions de travail doivent être obligatoirement indiquées dans les entreprises soit par voie d’affichage [...]

Lire la suite →

21 octobre 2019

La recherche de la faute inexcusable de l’employeur par le salarié

Recherche de la faute inexcusable
Il est de principe que la faute inexcusable de l’employeur soit reconnue dès lors que le manquement à son obligation de sécurité de résultat constitue une cause [...]

Lire la suite →

16 octobre 2019

La faute inexcusable de l’employeur

Faute inexcusable : Faute de l'employeur et du salarié
Le 20 juin 2019, la 2e chambre civile de la Cour de cassation a eu l’occasion de se prononcer sur la faute inexcusable de l’employeur. En effet selon elle, bien [...]

Lire la suite →

23 avril 2019

Affichages obligatoires en cantines scolaires

Sans titre
Le décret en date du 15 avril 2019 porte sur l’expérimentation relative à l’affichage obligatoire de la nature des produits utilisés dans l’élaboration [...]

Lire la suite →

19 avril 2019

Journée de solidarité : Le lundi de Pentecôte est-il un jour férié ?

Sans titre
Cette année, le lundi de Pentecôte 2019 est fixé au lundi 10 juin. Il est fréquent que ce jour férié soit pourtant travaillé au titre de la journée de solidarité [...]

Lire la suite →

À propos du blog des Éditions Legimedia

Les articles juridiques du blog des Éditions Legimedia sont rédigés en interne par des juristes spécialisés en droit social, après un travail de recherche approfondie, afin de vous apporter des informations claires, à jour des dernières dispositions légales et conformes.

Ce blog propose différentes catégories et thématiques liées à l’actualité du droit du travail et des conventions collectives (champs d’application, salaires, horaires de travail, congés, formation professionnelle, etc.), aux obligations de l’employeur en matière de sécurité et d’affichage, aux registres obligatoires ou encore à la mise en conformité d’une entreprise selon le code du travail.