Convention.fr, le spécialiste de la mise en conformité des entreprises depuis 2003
Lundi au vendredi 9h30 - 12h30 / 14h - 17h

Aide par téléphone

04 67 65 04 14

9h30 - 12h30 / 14h - 17h

<< Retour à  la page précédente

Convention collective Zoo

→ Grille de salaire  |  Congés  |  Prévoyance  |  Droits à la formation  |  Indemnités de licenciement

Synthèse du champ d'application

Convention collective du personnel des parcs et jardins zoologiques privés ouverts au public    Brochure : 3613 IDCC : 7017

Cette convention régit les rapports de travail entre les employeurs et les salariés des parcs et jardins zoologiques privés ouverts au public. Leurs activités principales sont :

- l'élevage et la conservation de la faune sauvage

- la recherche scientifique concernant l'élevage de la faune sauvage afin d'avoir une meilleure connaissance de cette faune

- l'éducation du public sur la faune sauvage, etc.

L'association française des parcs zoologique est l'unique organisation patronale signataire représentant les employeurs.

La FGA-CFDT, la CFTC-Agri, la FGTA FO, la FNAD CGT et le SNCEA CFE-CGC, sont les organisations syndicales salariés cocontractante à la dite convention.

Les dispositions négociées par ces organisations se substituent aux précédentes, mais n'a pas vocation à restreindre ou supprimer les avantages aquis, individuellement ou collectivement, en amont par les salariés. Il est aussi nécessaire de préciser que les avantages ne se cumulent pas. Seule la disposition la plus favorable trouvera à s'appliquer.

Le texte conventionnel a été signé pour une durée indéterminée mais pourra faire l'objet d'une demande en révision ou d'une dénonciation.

La demande en révision tend à modifier de manière substantielle les dispositions conventionnelles. Elle doit être formulée à l'initiative d'un ou plusieurs cocontractants. La demande devra être accompagnée d'un projet indiquant les point à modifier.

La dénonciation, plus "sévère", vise l'arrêt de l'application des clauses conventionnelles. Afin d'éviter le vide conventionnel un nouveau projet doit être joint à la dénonciation.

Le corps de base du présent texte est composé de clauses conventionnelles négociées initialement par les parties. Ces dispositions sont relatives, à titre d"exemple, à l'apprentissage, au contrat de travail, aux congés, à la formation professionnelle continue, aux salaires et accessoires de salaires, etc.

A la suite de ce coprs initial, se trouvent les "textes attachés" qui regroupent l'ensemble des accords et avenants conclus postérieurement à la signature. Ils viennent respectivement  compléter ou modifier les dispositions précédentes.

Dès lors que la négociation a lieu en matière de salaires, les textes qui en seront issus seront intégrés dans la partie des "textes salaires". Ce domaine de discussion est régulier et intervient chaque année.

La convention s'étend sur le territoire national.

Nom officiel

Convention collective du personnel des parcs et jardins zoologiques privés ouverts au public du 18 avril 1996

Identifiants officiels

N° brochure : 3613
IDCC : 7017

Besoin de plus de 5 livres ?

Découvrez nos tarifs dégressifs

Contactez notre service commercial pour connaître nos prix :

Ou visitez notre page dédiée :

CCN Zoo tarifs dégressifs

- Téléchargement instantané après paiement

- Garantie à jour au 29 février 2020 comprenant
  tous les derniers textes en application

- Plusieurs index cliquables facilitant la navigation
  (index chronologique, thématique, alphabétique)

- Recherche par mot clés

En savoir +
Visualiser un exemple
1,90 € HT

+ FORMAT PDF OFFERT AVEC LE LIVRE
  → téléchargement instantané après paiement

- Livre plastifié au format A5

- Garantie à jour au 29 février 2020 comprenant
  tous les derniers textes en application

- Expédition en 24/48h maximum (jours ouvrés)

en savoir +

- Répond à l'obligation légale de mise à disposition
  des salariés

22,90 € HT

Mise en conformité des professionnels : accès illimité et abonnement aux mises à jour + livre offert

Le droit du travail impose aux professionnels de détenir un exemplaire à jour de la convention collective

→ Notre abonnement répond à cette obligation en vous mettant à disposition votre CCN toujours à jour, vous êtes ainsi en conformité en cas de contrôle de l'inspection du travail ou de l'URSSAF.

L'accès illimité comprend :

- Le téléchargement de votre convention collective continuellement à jour au format PDF en illimité depuis
   votre compte client (format PDF accepté en cas de contrôle, à condition que celui-ci soit à jour).

- Les alertes par e-mail en cas de mise à jour de votre texte (avec récapitulatif des nouveautés).

- L'accès aux synthèses de mises à jour rédigées en interne par nos juristes.

- Le livre de votre convention collective offert.

Activités concernées par cette convention collective (non exhaustif)*

Activités / métiers concernés :
Elevage et protection de la faune sauvage, jardins zoologiques, zoo
Code(s) NAF/APE :

Les dernières actualités de la Convention collective Zoo

Textes Attachés : Suppression article 75 de la convention

11 septembre 2019

L'avenant n°29 du 3 octobre 2018 est relatif à la suppression de l'article 75, dans le cadre de la convention collective du personnel des parcs et jardins zoologiques privés. Cet avenant est étendu par arrêté du 9 juillet 2019. En raison de son extension, les présentes dispositions sont applicables à tous les employeurs et tous les salariés entrant dans le champ d'application de la CC susmentionnée.

Date d'extension : JORF n°0165 du 18 juillet 2019
Thématique :Suppression article 75 de la convention
Date de signature : 3 octobre 2018
Lien vers l'avenant :Cliquez ici

Suppression de l'article 75 CCN

Pour rappel, la convention collective du personnel des parcs et jardins zoologiques privés règlemente les relations de travail entre les employeurs et les salariés des pacs et jardins zoologiques privés qui sont ouverts au public.

Les activités principalement concernées sont les suivantes:

- l'élevage et la conservation de la faune sauvage;

- la recherche scientifique s'agissant de l'élevage de la faune sauvage;

- l'éducation du public sur la faune sauvage.

Cette convention collective prévoit donc de nombreuses dispositions.

Or, certaines dispositions peuvent être ajoutées ou encore supprimées par des accords ou avenants.

A ce titre, le présent avenant en date du 3 octobre 2018 prévoit la suppression de l'article 75 intitulé "Financement des actions de formation pour les employeurs de plus de 10 salariés" à compter du 1er novembre 2018.

Les dispositions contenues dans cet article ne sont donc désormais plus applicables.

Textes Salaires : Salaires au 1er avril 2019

09 août 2019

L'avenant n°30 du 14 février 2019 est relatif aux salaires au 1er avril 2019, dans le cadre de la convention collective du personnel des parcs et jardins zoologiques privés. Cet avenant est étendu par arrêté du 12 juillet 2019. En raison de son extension, les présentes dispositions sont applicables à tous les employeurs et tous les salariés entrant dans le champ d'application de la CC susmentionnée.

Date d'extension : JORF n°0166 du 19 juillet 2019
Thématique :Salaires au 1er avril 2019
Date de signature :14 février 2019
Lien vers l'avenant :Cliquez ici

Salaires au 1er avril 2019

Pour rappel, la convention collective des parcs et jardins zoologiques privés ouverts au public régit les relations de travail entre les employeurs et les salariés des parcs et jardins zoologiques privés ouverts au public.

Les activités principales des salariés relèvent:

- de l'élevage et de la conservation de la faune sauvage;

- de la recherche scientifique concernant la faune sauvage;

- l'éducation du public sur la faune sauvage, etc.

Or, le présent avenant en date du 14 février 2019 est venu modifier l'annexe I de la CCN relative aux salaires.

A cet égard, depuis le 1er avril 2019, les salaires sont déterminés comme suit (en euros):

- Pour le personnel hors encadrement:

COEFFICIENTSALAIRE HORAIRESALAIRE MENSUEL
10010,031 521,25
11010,151 539,45
12010,311 563,72
14010,481 589,50
16010,621 610,74
17511,501 744,21
 

- Pour les agents de maîtrise:

COEFFICIENTSALAIRE HORAIRESALAIRE MENSUEL
22512,391 879,19
 

- Pour le personnel d'encadrement:

GROUPECOEFFICIENTSALAIRE HORAIRESALAIRE MENSUEL
IV25012,831 945,93
III30013,732 082,43
II35014,632 218,93
I40015,532 355,44
 

Textes Salaires : Salaires au 1er mars 2018

13 juillet 2019

L'avenant n°28 du 22 février 2018 est relatif aux salaires au 1er mars 2018, dans le cadre de la convention collective du personnel des parcs et jardins zoologiques privés. Cet avenant est étendu par arrêté du 13 juin 2019. En raison de son extension, les présentes dispositions sont applicables à tous les employeurs et tous les salariés entrant dans le champ d'application de la CC susmentionnée.

Date d'extension : JORF n°0140 du 19 juin 2019
Thématique :Salaires au 1er mars 2018
Date de signature :22 février 2018
Lien vers l'avenant :Cliquez ici
 

Modification de l'annexe I relative aux salaires

L'annexe I de la convention collective du personnel des parcs et jardins zoologiques privés a été modifiée à compter du 1er mars 2018.

Ainsi, les salaires en euros du "personnel hors encadrement" sont déterminés comme suit:

COEFFICIENTSALAIRE HORAIRESALAIRE MENSUEL
1009,881 498,50
11010,051 524,28
12010,161 540,97
14010,321 565,23
16010,471 587,98
17511,331 718,42
 

Les salaires en euros pour les "agents de maîtrise" sont déterminés comme suit:

COEFFICIENTSALAIRE HORAIRESALAIRE MENSUEL
22512,211 851,89
 

Les salaires du "personnel d'encadrement" sont déterminés comme suit:

GROUPECOEFFICIENTSALAIRE HORAIRESALAIRE MENSUEL
IV25012,641 917,11
III30013,532 052,10
II35014,412 185,56
I40015,302 320,55
 

Textes Attachés : Régime conventionnel frais de santé

13 février 2019

L'avenant n°2 du 24 janvier 2018 est relatif à la mise en place d'un régime conventionnel frais de santé à destination du personnel salarié des parcs et jardins zoologiques privés.

Cet avenant est étendu par arrêté du 7 novembre 2018. En raison de son extension, les présentes dispositions sont applicables à tous les employeurs et tous les salariés entrant dans le champ d'application de convention collective susmentionnée.

Date d'extension : JORF n°0263 du 14 novembre 2018
Thématique :Mise en place d'un régime conventionnel frais de santé
Date de signature :24 janvier 2018
Lien vers l'avenant :Cliquez ici

Mise en place d'un régime conventionnel frais de santé

Les présentes dispositions modifient la notion d'ayants droit.

En effet, l'avenant indique que les ayants droit sont les conjoints, les cocontractants d'un Pacs, ainsi que les concubins.

Le terme "conjoint" désigne alors la personne mariée avec le / la salarié(e) à condition qu'il ne soit pas établi à son égard une séparation de corps ou bien un divorce.

La dénomination "cocontractant d'un Pacs" désigne quant à elle la personne ayant conclu un pacte civil de solidarité avec le / la salarié(e) visé(e) par les dispositions de la Convention collective nationale du personnel des parcs et jardins zoologiques privés.

Enfin, un couple est en situation de concubinage lorsqu'il est établi qu'une personne vit avec le / la salarié(e) au même domicile, de façon notoire et continue, depuis au moins 2 ans à compter de la date de l'évènement ouvrant droit aux prestations auxquelles le / la salarié(e) peut prétendre.

En outre, la condition de durée est remplie dès lors qu'un enfant est né de l'union ou bien lorsqu'il a été adopté par les deux concubins.

L'article 1er de l'avenant auquel il est question modifie également la définition relative aux "Enfants à charge".

Ce terme désigne ainsi :

- Les enfants des salariés dont la filiation est établie à compter de la naissance / de l'adoption de l'enfant;

- Les enfants recueillis par les salariés reconnus en tant que tuteurs de ces derniers;

- Les enfants de moins de 20 ans à condition que leur rémunération ne dépasse pas 55% du Smic dans la mesure où ils travaillent;

- Les enfants de moins de 28 ans s'ils sont étudiants, alternants ou demandeurs d'emploi inscrits sur les listes de demandeurs d'emploi et non-indemnisés par l'assurance chômage;

- Les enfants quelque soit leur âge dans la mesure où ils sont atteints d'un handicap les empêchant d’exercer une activité rémunérée, à condition toutefois que leur état d'invalidité ait été constaté avant leur 21 ans et qu'ils soient titulaires d'une carte attestant de leur invalidité.

L'article 6, de l'accord en date du 3 juin 2014, relatif aux "Taux de cotisations" a été modifié sous forme de deux tableaux applicables pour l'un en France hors Alsace-Moselle, et pour l'autre en Alsace-Moselle.

De plus, il est procédé à la suppression et à l'annulation du paragraphe 2 de l'article 5 dudit accord en raison de nouvelles dispositions accompagnées de tableaux se substituants aux précédents.

Il est dorénavant précisé le fait que les garanties prévues initialement dans l'accord collectif de 2013 ne procèdent pas au remboursement des pénalités en cas de non-respect du parcours de soins, de la participation forfaitaire et des franchises médicales.

Enfin, l'article 9 relatif au maintien de la garantie frais de santé au titre de la Loi Evin a été modifié, de sorte que désormais les tarifs globaux applicables au anciens salariés au titre de tout contrat souscrit ou adhésion à compter du 1er juillet 2017, ne peuvent être supérieurs:

- aux tarifs globaux applicables aux salariés actifs la 1e année;

- à plus de 25% des tarifs globaux applicables aux salariés actifs la 2e année;

- à plus de 50% des tarifs globaux applicables aux salariés actifs la 3e année.

Textes Attachés : Convention de forfait annuel en jours pour les cadres

16 février 2018

L'accord du 19 juillet 2017 concerne la convention de forfait annuel en jours pour les cadres travaillant dans les parcs et jardins zoologiques privés. Cet accord est étendu par arrêté du 12 janvier 2018. En raison de son extension, les présentes dispositions sont applicables à tous les employeurs et tous les salariés entrant dans le champ d'application de cette convention collective.

Date d'extension : JORF n°0018 du 23 janvier 2018
Thématique :Convention de forfait annuel en jours pour les cadres
Date de signature :19 juillet 2017
Lien vers l'accord :Cliquez ici

Objet et champ d'application

Une convention de forfait peut être conclue qu'après acceptation du salarié relevant obligatoirement de la catégorie des cadres (coefficients 250, 300, 350 et 400) disposant d'une certaine autonomie dans l'organisation du temps de travail.

 

Conditions de mise en place

Une convention individuelle est nécessairement formalisée par un écrit signé par les parties. Ce dernier mentionne les raisons pour lesquelles le salarié concerné est autonome ainsi que la nature des fonctions. Par conséquent, elle précise la nature des missions justifiant le recours à cette modalité, le nombre de jours travaillés dans l'année et la période de référence du forfait annuel, la rémunération correspondante, le nombre d'entretiens de suivi dudit forfait.

 

Décompte du temps de travail en jours sur une base annuelle

La comptabilisation s'opère de la manière suivante : jours ou demi-journées sur une période de référence annuelle, avec un maximum fixé à 218 jours de travail par an. Si la conclusion intervient en cours d'année ou lorsque le salarié ne dispose pas de l'ensemble de ses droits à congés, le nombre de jours de travail est recalculé :

Forfait annuel : 218 jours, base annuelle de 47 semaines (52 semaines -5 semaines de congés payés) soit : nombre de jours à travailler = 218 × nombre de semaines travaillées/47

 

Forfait en jours réduit

Dans la situation où les parties décident d'un nombre annuel de jours travaillés fixé en deçà du nombre de jours annuels travaillés précédemment mentionné, le salarié concerné est rémunéré au prorata du nombre de jours fixé par sa convention de forfait individuelle.

 

Rémunération

Le principe est que la rémunération forfaitaire mensuelle est indépendante du nombre d'heures de travail effectif. Ainsi, le salarié bénéficie d'une rémunération annuelle au moins égale à 120 % du minimum conventionnel de sa catégorie sur la base d'un forfait annuel de 218 jours travaillés ou sur la base du forfait défini en entreprise. Il convient de préciser que ladite rémunération est lissée sur la période annuelle de référence.

 

Jours non travaillés

Les salariés bénéficient de jours non travaillés afin de ne pas dépasser le plafond convenu. La prise de cesjours (journée ou demi-journée) s'opère en concertation avec la hiérarchie.Le positionnement nécessite un délai de prévenance de 1 mois.

A noter que le salarié peut renoncer à des jours de repos moyennant le versement d'une majoration minimum de 20 % de la rémunération. Toutefois, le nombre de jours travaillés ne peut pas dépasser 235 jours.

 

Contrôle du décompte des jours travaillés/non travaillés

L'employeur s'assure du bon décompte des jours travaillés et des jours non travaillés par l'établissement d'un document.

 

Garanties

- Temps de repos : le salarié bénéficie d'un repos quotidien minimum de 11 heures consécutives et d'un repos hebdomadaire minimum de 35 heures autrement dit 24 heures + 11 heures. Dans l'hypothèse où le salarié n'est pas en mesure de respecter les durées minimales de repos, il doit en avertir l'employeur afin de trouver une solution alternative.

- Suivi de la charge de travail et de l’amplitude des journées : l'employeur s'assure du suivi régulier de l'organisation du travail du salarié, de sa charge de travail ainsi que de l'amplitude des journées de travail.

- Entretiens individuels : annuellement, un entretien est organisé entre le cadre et le supérieur hiérarchique pour évoquer l'organisation du travail.

Textes Salaires : Salaires minimaux au 1er avril 2017

28 septembre 2017

L'avenant n°26 du 2 mars 2017 concerne les salaires minimaux au 1er avril 2017, de la convention collective du personnel des parcs et jardins zoologiques privé. Cet avenant est étendu par arrêté du 4 août 2017. En raison de son extension, les présentes dispositions sont applicables à tous les employeurs et tous les salariés entrant dans le champ d'application de ladite convention collective.

Date d'extension :JORF n°0190 du 15 août 2017
Thématique :Salaires minimaux au 1er avril 2017
Date de signature :22 mars 2017
Lien vers l'avenant :Cliquez ici
 

Salaires minimaux des différents personnels

Les valeurs indiquées dans les tableaux suivant sont exprimées en euros.

  • Personnel hors encadrement
CoefficientSalaire horaireSalaire mensuel
1009,761 480,30
1109,871 496,98
1209,981 513,67
14010,141 537,93
16010,281 559,17
17511,131 688,09
  • Personnel d'encadrement
CoefficientSalaire horaireSalaire mensuel
Agent de maîtrise 22511,991 818,52
 
GroupeCoefficientSalaire horaireSalaire mensuel
IV25012,421 883,74
III30013,292 015,69
II35014,162 147,65
I40015,032 279,60
 

Pour rappel, les activités relevant de la présente convention sont celles d'élevage et de conservation de la faune sauvage, de la recherche scientifique concernant l'élevage de la faune sauvage, l'éducation du public sur la faune sauvage.

Le texte conventionnel s'étend sur tout le territoire national.

Textes Salaires : Salaires minimaux au 1er juillet 2016

23 mai 2017

Cet avenant étendu n°25 en date du 20 mai 2016 est relatif aux salaires minimaux au 1er juillet 2016 pour le personnel des parcs et jardins zoologiques privés. En raison de son extension, les dispositions du présent avenant sont rendues obligatoires à tous les salariés et à tous les employeurs entrant dans le champ d’application de ladite convention collective.

Date d'extension :JORF n°0089 du 14 avril 2017
Thématique :Salaires minimaux au 1er juillet 2016
Date de signature :20 mai 2016
Lien vers l'avenant :Cliquez ici

Modification - Article 43

Cet article est intitulé "Salaires et accessoires de salaires". Le premier alinéa est remplacé par les dispositions suivantes : "les salaires minimaux sont fixés à l'annexe I de la présente convention".

 

Modification - Annexe I

L'annexe I a été modifiée et les salaires sont désormais les suivants :

  • Personnel hors encadrement
  • Coefficient 100 : 9,67 € (salaire horaire) et 1 466,65 € (salaire mensuel)
  • Coefficient 110 : 9,78 € (salaire horaire) et 1 483,33 € (salaire mensuel)
  • Coefficient 120 : 9,89 € (salaire horaire) et 1 500,02 € (salaire mensuel)
  • Coefficient 140 : 10,04 € (salaire horaire) et 1 522,77 € (salaire mensuel)
  • Coefficient 160 : 10,18 € (salaire horaire) et 1 544,00 € (salaire mensuel)
  • Coefficient 175 : 11,02 € (salaire horaire) et 1 671,40 € (salaire mensuel)
  • Personnel d'encadrement
  • Coefficient 225 : 11,87 € (salaire horaire) et 1 800,32 € (salaire mensuel)
 
  • Groupe IV, coefficient 250 : 12,30 € (salaire horaire) et 1 865,54 € (salaire mensuel)
  • Groupe III, coefficient 300 : 13,16 € (salaire horaire) et 1 995,98 € (salaire mensuel)
  • Groupe II, coefficient 350 : 14,02 € (salaire horaire) et 2 126,41 € (salaire mensuel)
  • Groupe I, coefficient 400 : 14,88 € (salaire horaire) et 2 256,85 € (salaire mensuel)
 

Création du coefficient 110

Lors de l'extension de cet avenant, le coefficient 110, qui a été crée par les partenaires sociaux par l'avenant n°24, entrera en application.

Textes Attachés : Prévoyance

23 mai 2017

L'avenant n°1 du 20 mai 2016 modifie certaines dispositions de l'accord du 10 janvier 2012 relatif au régime de prévoyance de la convention collective concernant le personnel des parcs et jardins zoologiques privés ouverts au public. Cet avenant est étendu par arrêté du 30 mars 2017. En raison de son extension, les présentes dispositions sont applicables à tous les employeurs et tous les salariés entrant dans le champ d'application de ladite convention collective.

Date d'extension :JORF n°0087 12 avril 2017
Thématique :Prévoyance
Date de signature :20 mai 2016
Lien vers l'avenant :Cliquez ici
 

Maintien des garanties

- L'alinéa 4 de l'article 6.2 intitulé « Relais mensualisation » et l'alinéa 9 de l’article 7 intitulé « Garantie incapacité permanente » de l’accord collectif du 10 janvier 2012 sont abrogés.

- L'article 9 intitulé « Dispositions communes » de l’accord collectif du 10 janvier 2012 est nouvellement modifié et prévoit les points suivants :

  • Maintien des prestations : les garanties cessent à la rupture du contrat de travail sous réserve du maintien des prestations incapacité temporaire ou incapacité permanente en cours de service, du maintien de la garantie décès aux bénéficiaires de prestations incapacité temporaire ou incapacité permanente durant toute la durée de versement de celles-ci.
  • Maintien au titre de la portabilité : lorsque le contrat de travail cesse et ouvre droit à prise en charge par le régime d'assurance chômage, les salariés bénéficient du maintien des garanties. Pour cela, les salariés doivent fournir les justificatifs demandés. Le présent avenant prévoit en annexe les dispositions légales sur la portabilité.
  • Revalorisation des prestations : le conseil d'administration de l'institution examine annuellement la revalorisation des prestations incapacité de travail temporaire et permanente. L'OCIRP fixe le coefficient de revalorisation de la prestation rente d'éducation.
 

Modification des cotisations

L'article 11.2 intitulé "Taux de cotisations et répartitions" est modifié. Ainsi, le taux conventionnel global est fixé à 1,10 %

  • Garantie Décès
  • Employeur : 0,04 %
  • Salarié : 0,20 %
  • Taux global : 0,24 %
  • Garantie Incapacité temporaire
  • Employeur : mensualisation 0,37 %
  • Salarié : relais mensualisation 0,18 %
  • Taux global : mensualisation 0,37 % / relais mensualisation 0,18 %
  • Garantie Assurance charges sociales patronales
  • Employeur : 0,14 %
  • Salarié : -
  • Taux global : 0,14 %
  • Incapacité permanente
  • Employeur : -
  • Salarié : 0,17 %
  • Taux global : 0,17 %
  • TOTAL
  • Employeur : 0,55 %
  • Salarié : 0,55 %
  • Taux global : 1,10 %

Textes Attachés : Classification des emplois

23 mai 2017

L'avenant n°24 du 20 mai 2016 modifie certaines dispositions relatives à la classification des emplois de la convention collective concernant le personnel des parcs et jardins zoologiques privés ouverts au public. Cet avenant est étendu par arrêté du 30 mars 2017. En raison de son extension, les présentes dispositions sont applicables à tous les employeurs et tous les salariés entrant dans le champ d'application de ladite convention collective.

Date d'extension :JORF n°0089 14 avril 2017
Thématique :Classification des emplois
Date de signature :20 mai 2016
Lien vers l'avenant :Cliquez ici
 

Modification - Article 42 « Définition et classification des emplois »

Le b) "Personnel technique, entretien, jardin et gardiennage" de l'article 42 "Définition et classification des emplois" est modifié. Ainsi ;

- Coefficient 100 - ouvrier 1er échelon : sans connaissance spéciale liée au poste. Chargé de l’exécution de consignes précises et de tâches simples après démonstration ; ces tâches ne nécessitant pas de surveillance particulière.

- Coefficient 110 - ouvrier 1er échelon expérimenté : Apte à exécuter sans démonstration des tâches simples professionnelles sous surveillance intermittente du responsable hiérarchique.

Le c) "Employé administratif ou des services annexes (hébergement, restauration, boutique)" de l'article 42 "Définition et classification des emplois" est également modifié. Ainsi ;

- Coefficient 100 - employé administratif ou des services annexes 1er échelon : sans qualification spéciale.Chargé de l’exécution de consignes précises et de tâches simples après démonstration ; ces tâches ne nécessitant pas de surveillance particulière.

- Coefficient 110 - employé administratif ou des services annexes 1er échelon expérimenté : pte à exécuter sans démonstration des tâches simples professionnelles sous surveillance intermittente du responsable hiérarchique.

Les autres dispositions de l'article 42 ne sont pas modifiés.

Textes Attachés : Constitution d'une CPNE-FP des parcs zoologiques ouverts au public

15 mars 2017

Cet accord non étendu du 2 mars 2016 est relatif à la constitution d'une CPNE-FP des parcs zoologiques ouverts au public dans le cadre de la convention collective du personnel des parcs et jardins zoologiques privés.

Date de signature :2 mars 2016
Thématique :Constitution d'une CPNE-FP des parcs zoologiques ouverts au public
Lien vers l'accord :Cliquez ici

Objet

Cet accord a pour fonction de déterminer et de préciser les modalités de fonctionnement de la commission paritaire nationale de l'emploi et de la formation professionnelle (CPNE-FP).

 

Composition de la CPNE-FP

Elle est composée de deux représentants par organisation syndicale représentative de la branche et signataire ou adhérente du présent accord et d'un nombre équivalent de représentants d'employeurs.

 

Désignation des présidents

La durée de mandat du président et du vice-président est de deux ans. Le premier poste est assuré alternativement par un représentant employeur et un représentant salarié tandis que le second poste est automatiquement occupé par un représentant de l'autre collège. Ils sont désignés par leurs collèges respectifs.

 

Attributions

Ce sont le président et le vice-président qui arrêtent l'ordre du jour des réunions suite aux propositions faites par les organisations. Ils signent les procès-verbaux des séances et ces derniers sont proposés à l'adoption lors de la réunion suivante.

 

Dispositions générales

La CPNE-FP rend des avis sur les seules questions entrant dans son champ de compétence. Un représentant peut donner pouvoir à un autre membre de la commission de son choix du même collège. Le nombre de pouvoirs est toutefois limité à deux par représentant. Chaque représentant dispose d'une voix et les décisions sont prises à la majorité des membres présents ou représentés.

 

Missions

La CPNE-FP a plusieurs missions telles que l'établissement de la liste des formations éligibles au titre du compte personnel de formation, la validation des organismes de formations des métiers des parcs zoologiques, l'étude de l'évolution de l'emploi ou encore l'analyse des flux d'emplois.

 

Convocation

Les convocations sont adressées par courrier postal ou électronique au moins dix jours ouvrés avant chaque réunion à l'ensemble des organisations syndicales et patronales représentées au sein de la CPNE-FP. L'ordre du jour et les documents préparatoires nécessaires sont également transmis.

 

Périodicité des réunions

Il doit y avoir au minimum une réunion par an. D'autres réunions pourront avoir lieu en cas de problématiques particulières. Ces réunions supplémentaires seront organisées soit à la demande conjointe du président et du vice-président, soit à la demande d'au moins la moitié des membres de la commission.

 

Siège et secrétariat

Le siège et le secrétariat de la CNPE-FP se trouvent au siège social de l'AFdPZ à l'adresse Zooparc de Beauval, 41110 Saint-Aignan-sur-Cher.

Textes Attachés : Révision des articles 44 et 54

10 mars 2017

Cet avenant étendu en date du 2 mars 2016 est relatif à la révision des articles 44 et 54 de la convention collective du personnel des parcs et jardins zoologiques privés. En raison de son extension, les dispositions du présent avenant sont rendues obligatoires à tous les salariés et à tous les employeurs entrant dans le champ d’application de ladite convention collective.

Date d'extension :JORF n°0034 du 9 février 2017
Thématique :Révision des articles 44 et 54
Date de signature :2 mars 2016
Lien vers l'avenant :Cliquez ici

Modification - Article 44

Cet article traite de la bonification. Cette dernière est due pour tout salarié justifiant d'au moins cinq années de présence continue dans un niveau de qualification donné au sein de l'entreprise. L'ancienneté d'un salarié correspond au temps écoulé depuis sa date d'accession au coefficient de l'emploi, déduction faite de la durée des congés sans solde. Le fait de passer à un échelon supérieur ne peut pas entraîner une baisse de rémunération.

Les salariés justifiant d'au moins cinq années de présence continue dans un niveau de qualification donné au sein de l'entreprise reçoivent une rémunération au moins égale au salaire brut minimal conventionnel de leur échelon majoré de :

- 0,8% après 5 ans de présence continue ;

- 1,05% après 7 ans de présence continue ;

- 1,55% après 10 ans de présence continue ;

- 2,3% après 15 ans de présence continue.

 

Modification - Article 54

Cet article traite des jours fériés chômés. Ces derniers correspondent au :

- 1er Janvier ;

- Lundi de Pâques ;

- 1er Mai ;

- 8 Mai ;

- Ascension ;

- Lundi de Pentecôte ;

- 14 Juillet ;

- Assomption ;

- 1er Novembre ;

- 11 Novembre ;

- 25 Décembre.

Les salariés ayant au moins trois mois d'ancienneté dans l'entreprise ou l'établissement ne subiront aucune perte de salaire du fait du chômage des jours fériés. Toutefois ces dispositions ne s'appliquent pas aux salariés travaillant à domicile, aux salariés saisonniers, aux salariés intermittents et aux salariés temporaires.

Les jours fériés travaillés par les salariés, y compris saisonniers, sont rémunérés à hauteur des heures travaillées en plus du paiement des jours fériés ou donnent lieu à récupération, selon le choix de l'employeur. Les salariés permanents pourront faire une demande écrite à l'employeur précisant leur choix unique avant le 31 décembre pour toute l'année suivante. Les jours de récupération sont fixés entre les parties concernées.

Textes Attachés : Régime conventionnel frais de santé

09 septembre 2016

Cet avenant étendu n°1 en date du 9 février 2016 révise l'accord du 3 juin 2014 instaurant un régime conventionnel frais de santé au profit des salariés non cadres des parcs et jardins zoologiques privés ouverts au public. De part son extension, les dispositions du présent avenant sont rendues obligatoires à tous les salariés et tous les employeurs entrant dans le champ d’application de la convention collective.

Date d'extension :JORF n°0209 8 septembre 2016
Thématique :Régime conventionnel frais de santé
Date de signature :9 février 2016
Lien vers l'avenant :Cliquez ici

Suppression de la condition d’ancienneté

Le présent avenant remplace les deux premiers alinéas de l'article 4 "Salariés bénéficiaires" :

« Les dispositions du présent accord s’appliquent obligatoirement à tous les salariés relevant de son champ d’application, sans condition d’ancienneté, à l’exclusion des cadres et personnels ressortissant à la convention collective de prévoyance de la production agricole du 2 avril 1952, relevant de la caisse de retraite complémentaire cadre en application des décisions de l’AGIRC et bénéficiant à ce titre du régime de prévoyance défini dans la convention précitée. »

Par conséquent, la condition d'ancienneté de 3 mois applicable à la garantie frais de santé est désormais supprimée.

 

Modification de la répartition de la cotisation

De plus, ledit avenant modifie le paragraphe "Répartition du taux de cotisation" de l’article 6 « Cotisations » :

« Répartition du taux de cotisation Conformément à la loi n° 2013-504 du 14 juin 2013 relative à la sécurisation de l’emploi, l’employeur prend en charge 50 % de la cotisation afférente à la couverture mise en place à titre obligatoire dans l’entreprise, y compris lorsque les garanties optionnelles et la couverture des ayants droit sont rendues obligatoires. »

Ainsi, l'employeur prend à sa charge 50% de la cotisation afférente à la couverture mise en place.

Textes Salaires : Salaires minimaux au 1er juillet 2015

14 octobre 2015

Textes Attachés : Travail à temps partiel

11 juillet 2015

Textes Attachés : Mesures en faveur de l'emploi des jeunes et des seniors. - Contrat de génération

03 juillet 2015

Textes Attachés : Accord relatif au travail à temps partiel

08 novembre 2014

Textes Attachés : Régime conventionnel frais de santé

01 novembre 2014

Textes Salaires : Salaires minimaux au 1er avril 2014

04 octobre 2014

Textes Salaires : Salaires

24 juillet 2013

Textes Salaires : Salaires

22 mars 2013

Textes Attachés : Egalité professionnelle entre les femmes et les hommes

13 décembre 2012

Textes Salaires : Salaires au 1er mars 2012

17 août 2012

Textes Attachés : Prévention de la pénibilité

02 juillet 2012

Textes Attachés : Régime de prévoyance

13 juin 2012

Textes Attachés : Avenant n° 15 du 10 janvier 2012

13 juin 2012

Texte de base : Nouvelle convention collective nationale du 24 janvier 2012

13 juin 2012

Textes Salaires : Salaires au 1er mars 2011 et au 1er novembre 2011

26 mai 2012

Texte de base : Convention collective nationale du 26 mai 2011

04 janvier 2012

Vous pourriez également être intéressé par le(s) produit(s) suivant(s)

PACK Mise en Conformité intégrale toutes entreprises

PACK Mise en Conformité intégrale toutes entreprises

149,90 €
Affichage obligatoire : panneau complet

Affichage obligatoire : panneau complet

19,90 € HT
Panneau d'affichage de la convention collective

Panneau d'affichage de la convention collective

9,90 € HT
Registre unique du personnel

Registre unique du personnel

19,90 € HT

Termes de recherche associés à cette convention

  • Brochure n° 3613
  • IDCC n° 7017
  • Convention 3613
  • Convention 7017
  • elevage et protection de la faune sauvage
  • jardins zoologiques
  • parcs
  • zoo
  • Ccn parc et jardin zoologique
  • Parc
  • Convention Parc et jardin zoologique

Sommaire de la convention collective

Convention collective nationale du 24 janvier 2012

Chapitre Ier Champ d'application

Chapitre II Avantages acquis

Chapitre III Durée. - Adhésion. - Révision. - Dénonciation

Chapitre IV Commission paritaire nationale d'interprétation et de conciliation

Chapitre V Droit syndical

Chapitre VI Représentants du personnel

Chapitre VII Apprentissage

Chapitre VIII Contrat de travail

Chapitre IX Maladie ou accident et contrat de travail

Chapitre X Suspension ou rupture du contrat de travail

Chapitre XI Polyactivité, définition et classification des emplois

Chapitre XII Salaires et accessoires de salaires, paiement des salaires

Chapitre XIII Durée du travail

Chapitre XIV Congés

Chapitre XV Hygiène, sécurité et conditions de travail

Chapitre XVI Formation professionnelle continue

Textes Attachés

ANNEXE I

AMÉNAGEMENT ET RÉDUCTION DU TEMPS DE TRAVAIL DANS LES PARCS ET JARDINS ZOOLOGIQUES

OUVERTS AU PUBLIC

Préambule - Champ d'application.

Réduction du temps de travail : objectif et calendrier.

Catégories professionnelles concernées.

Modalités.

Annualisation du temps de travail.

Mise en oeuvre.

Création d'un compte épargne-temps (CET).

Salariés à temps partiel.

Embauches compensatrices ou emplois préservés.

Incidences sur les salaires réels.

Suivi de l'accord.

Actualisation de dispositions de la convention collective.

Durée de l'accord, caducité et dénonciation.

Régime de prévoyance

Préambule

Champ d'application

Gestion du régime de prévoyance

Salariés bénéficiaires

Garanties

Garantie décès

Garantie incapacité temporaire

Garantie incapacité permanente

Assurance des charges sociales patronales

Dispositions communes

Antériorité et adhésion

Cotisations

Clause de réexamen

Accord de gestion spécifique et suivi du régime

Dénonciation

Formalités administratives

Entrée en vigueur

Avenant n° 15 du 10 janvier 2012

Prévention de la pénibilité

Préambule

Chapitre Ier : Dispositions générales

Chapitre II : Pénibilité

Chapitre III : Modalités de suivi de l'accord

Egalité professionnelle entre les femmes et les hommes

Préambule

Régime conventionnel frais de santé

Préambule

Annexe I

Mesures en faveur de l'emploi des jeunes et des seniors. - Contrat de génération

Travail à temps partiel

Textes Salaires

Salaires

Salaires au 1er mars 2011 et au 1er novembre 2011

Salaires au 1er mars 2012

Salaires

Salaires au 1er septembre 2012

Salaires minimaux au 1er avril 2014

Salaires minimaux au 1er juillet 2015

Textes Extensions

Arrêté du 23 août 1996

ARRETE du 7 juillet 1997

ARRETE du 24 mars 1998

ARRETE du 21 juillet 1998

ARRETE du 30 décembre 1999

ARRETE du 28 décembre 2000

ARRETE du 10 mars 2003

ARRETE du 18 avril 2004

ARRETE du 30 mai 2006

ARRETE du 29 juin 2007

Emploi des seniors

Préambule

Chapitre Ier Dispositions générales

Champ d'application

Objectifs

Entrée en vigueur

Durée

Révision

Dépôt et extension

Chapitre II Principe de non-discrimination

Non-discrimination

Chapitre III Développement des compétences et des qualifications et accès à la formation

Le droit au DIF des seniors

Le droit au congé de formation

Le plan de formation

Information des institutions représentant le personnel

Chapitre IV Transmission des savoirs et des compétences et développement du tutorat

Mission de tutorat

Intervenant technique à l'extérieur de l'entreprise

Chapitre V Aménagement des fins de carrière et transition entre activité et retraite

Aménagement du contrat de travail en fin de carrière

Travail de nuit

Travail à temps partiel de fin de carrière

Chapitre VI Anticipation de l'évolution de carrières professionnelles

Entretien professionnel de deuxième partie de carrière

Bilan de compétences

Chapitre VII Modalités de suivi de l'accord

Textes Attachés

Emploi des seniors

Salaires minimaux au 1er juillet 2016

Prévoyance

Constitution d'une CPNE-FP des parcs zoologiques ouverts au public

Classification des emplois

Révision des articles 44 et 54

Régime conventionnel frais de santé

* Les activités correspondantes à cette CCN sont proposées à titre indicatif. Pour rappel, l'article L2261-2 du Code du travail stipule :

"La convention collective applicable est celle dont relève l'activité principale exercée par l'employeur. En cas de pluralité d'activités rendant incertaine l'application de ce critère pour le rattachement d'une entreprise à un champ conventionnel, les conventions collectives et les accords professionnels peuvent, par des clauses réciproques et de nature identique, prévoir les conditions dans lesquelles l'entreprise détermine les conventions et accords qui lui sont applicables."

Une question sur un produit, sur votre commande, ou besoin d'un devis ?

Contactez notre support client :

Par téléphone

04 67 65 04 14

9h30 - 12h30 / 14h - 17h

Par mail

Une question juridique ?

Nos juristes spécialistes vous rappellent avec la réponse.