Convention.fr, le spécialiste de la mise en conformité des entreprises depuis 2003
Lundi au vendredi 9h30 - 12h30 / 14h - 17h

Aide par téléphone

04 67 65 04 14

9h30 - 12h30 / 14h - 17h

<< Retour à  la page précédente

Convention Collective : Entreprises d'ambulances (Guyane) - employés, ouvriers, techniciens

→ Grille de salaire  |  Congés  |  Prévoyance  |  Droits à la formation  |  Indemnités de licenciement

Synthèse du champ d'application

La convention collective régionale des ouvriers, employés et techniciens des entreprises d'ambulances régit en Guyane les relations de travail entre d'une part les salariés ouvriers, employés et techniciens, et leurs employeurs dont l'activité relève d'une des activités suivantes :

  • le transport par ambulance de patients par tout mode de transport, y compris l'avion
  • l'activité des ambulances de réanimation, ainsi que le transport assis de patients en véhicule sanitaire léger

Cette  CCN est identifiable par le numéro IDCC 3123.

Elle engage toutes les organisations syndicales d'employeurs et de salariés adhérentes aux instances régionales l'ayant signée ou qui ultérieurement y adhéreraient, ainsi que tous leurs adhérents exerçant leur activité sur le territoire de la Guyane, que les uns comme les autres y soient établis ou qu'ils viennent y travailler.

Sont considérées à titre indicatif comme entreprises d'ambulances au sens de l'article précédent celles qui relèvent de la nomenclature 2008 NAF, rév. 2, 86 .90A.

Néanmoins, le transfert de patients, sans équipement d'intervention, ni personnel médical ainsi que l'activité des blocs opératoires mobiles n'entrent pas dans le champ d'application de la présente convention collective.

Les parties signataires de la convention collective des entreprises d'ambulances en Guyane sont :

  • l'USAG
  • le SPAG
  • la CGPME Guyane
  • la CDTG
  • l'UD CGT-FO
  • l'UR UNSA

 

Elle a été conclue le 24 avril 2002 pour une durée indéterminée sauf en cas de dénonciation ou bien de demande de révision par l'une des parties signataires.

Une demande de révision ou une dénonciation doit être portée par la partie dénonçante à la connaissance des autres parties signataires par lettre recommandée avec accusé de réception qui doit comporter un projet de rédaction ou bien indiqué les dispositions litigieuses.

La CCN s'organise de façon à ce que la structure puisse avoir une chronologie logique. En ce sens, on y retrouve dans un premier temps le texte de base, composé des dispositions générales notamment sur le champ d'application de la convention, les dispositions relatives à la durée du travail, au temps de repos, aux congés, au régime complémentaire santé, etc.

Ensuite, des accords et avenants viennent respectivement compléter ou préciser les clauses du texte de base dans la partie des « textes attachés ». Ces textes sont classés distinctement du fait que les dispositions conventionnelles restent, par principe inchangées.

Par ailleurs, dans une troisième partie « textes salaires » l'ensemble des avenants relatifs aux salaires minima sont rassemblés pour chaque année.

Nom officiel

Convention collective régionale des ouvriers, employés et techniciens des entreprises d'ambulances (Guyane) du 24 avril 2012 (IDCC 3123)

Identifiants officiels

N° brochure : Non
IDCC : 3123

Besoin de plus de 5 livres ?

Découvrez nos tarifs dégressifs

Contactez notre service commercial pour connaître nos prix :

Ou visitez notre page dédiée :

CCN : Entreprises d'ambulances (Guyane) - employés, ouvriers, techniciens tarifs dégressifs

- Téléchargement instantané après paiement

- Garantie à jour au 21 octobre 2020 comprenant
  tous les derniers textes en application

- Plusieurs index cliquables facilitant la navigation
  (index chronologique, thématique, alphabétique)

- Recherche par mot clés

En savoir +
Visualiser un exemple
1,90 € HT

+ FORMAT PDF OFFERT AVEC LE LIVRE
  → téléchargement instantané après paiement

- Livre plastifié au format A5

- Garantie à jour au 21 octobre 2020 comprenant
  tous les derniers textes en application

- Expédition en 24/48h maximum (jours ouvrés)

en savoir +

- Répond à l'obligation légale de mise à disposition
  des salariés

18,90 € HT

Mise en conformité des professionnels : accès illimité et abonnement aux mises à jour + livre offert

Le droit du travail impose aux professionnels de détenir un exemplaire à jour de la convention collective

→ Notre abonnement répond à cette obligation en vous mettant à disposition votre CCN toujours à jour, vous êtes ainsi en conformité en cas de contrôle de l'inspection du travail ou de l'URSSAF.

L'accès illimité comprend :

- Le téléchargement de votre convention collective continuellement à jour au format PDF en illimité depuis
   votre compte client (format PDF accepté en cas de contrôle, à condition que celui-ci soit à jour).

- Les alertes par e-mail en cas de mise à jour de votre texte (avec récapitulatif des nouveautés).

- L'accès aux synthèses de mises à jour rédigées en interne par nos juristes.

- Le livre de votre convention collective offert.

Activités concernées par cette convention collective (non exhaustif)*

Activités / métiers concernés :
entreprises d'ambulances, ambulance, transport par ambulance, patient, urgence médicale, réanimation, blocs opératoires mobiles, véhicule sanitaire léger, auxiliaires ambulanciers, ambulanciers DEA
Code(s) NAF/APE :

Les dernières actualités de la Convention Collective : Entreprises d'ambulances (Guyane) - employés, ouvriers, techniciens

Textes Attachés : Socle minimal de « protection santé »

05 août 2016

Un nouvel accord a été inséré au sein de la convention collective nationale des entreprises d'ambulances des ouvriers, employés et techniciens de Guyane. Il s'agit de l'accord du 2 mars 2015, accord étendu et relatif au socle minimal de "protection santé".

Date d'extension : JORF n°0032 du 8 février 2018
Thématique :Protection santé
Date de signature :2 mars 2015
Lien vers le texte :Cliquez ici

Création d'un socle minimal de protection santé

Par le présent accord, les partenaires sociaux ont établi la création d'une obligation conventionnelle relative à la souscription d'un socle minimal de protection santé au sein des entreprises qui sont concernées par le champ d'application de la présente CCN.

Les dispositions figurant au sein de l'accord sont les suivantes :

  • Champ d'application de l'accord

En ce qui concerne en premier lieu le champ d'application du présent accord, il est rappelé quelles sont les entreprises, salariés et ayants droits pouvant appliquer les dispositions contenues au sein dudit texte.

  • Garanties du régime

En termes de garanties, il est indiqué le fait que les prestations servies dans le cadre du régime de base de la complémentaire santé sont inscrites en annexe du présent accord.

Le versement des prestations est assuré par l'organisme assureur, étant rappelé qu'il effectue le versement :

- En tenant compte des décomptes originaux des prestations en nature ;

- Grâce à la télétransmission qui est établie par les caisses primaires d'assurance maladie ;

- Et enfin, sous réserve de présenter les pièces justificatives des dépenses qui ont réellement été réalisées.

  • Choix et obligations de l'organisme assureur

Les partenaires sociaux indiquent que l'organisme assureur qui est recommandé se trouve être AG2R La Mondiale.

La commission spécifique "appel d'offres" est tenu de rééxaminer le choix portant sur l'organisme assureur tous les 5 ans, et ce, au plus tard dans les 6 mois qui précèdent l'expiration de cette période.

Il s'avère que l'organisme assureur est tenu de satisfaire aux obligations suivantes, à savoir :

- Garantir la prise en charge de garanties complémentaires facultatives par le salariés et /ou ses ayants droits ;

- Et proposer une gamme de garanties complémentaires facultatives pour les salarié et /ou ses ayants droits.

  • Financement

Les entreprises sont tenues de consacrer un montant minimal fixé à 0,5 % du plafond mensuel de la sécurité sociale (PMSS) dans le cadre du financement du régime de base annexé à l'accord.

En ce qui concerne le montant de la cotisation totale, c'est-à-dire part patronale et salariale, il est fixé à 1% du PMSS par mois et par salarié.

  • Cessation des garanties et cas de maintien des droits

La garantie à laquelle les salariés ont droit cesse dès lors que leur contrat de travail est rompu, et ce, à l'expiration d'un délai de 1 mois suivant le terme du contrat.

Cependant, grâce à la portabilité des droits mise en oeuvre par l'accord national interprofessionnel du 11 janvier 2008, les garanties allouées aux salariés peuvent perdurer dans la limite de 9 mois.

  • Dispositions relatives à l'applicabilité de l'accord

En ce qui concerne l'application de l'accord, il a été inséré au sein du présent texte les dispositions relatives à :

- La mise en oeuvre en entreprise de l'accord ;

- La commission de suivi de l'accord ;

- La commission financière chargée de suivre l'évolution financière du régime mis en place par l'organisme assureur désigné, et d'en contrôler l'équilibre ;

- La commission spécifique "appel d'offres".

Texte de base : Convention collective régionale des ouvriers, employés et techniciens des entreprises d'ambulances (Guyane) du 24 avril 2012

23 avril 2013

La présente mise à jour porte sur la présentation de la convention collective nationale des entreprises d'ambulances pour les ouvriers, employés, et techniciens (Guyane) en date du 24 avril 2012. A titre informatif, il s'avère que les dispositions du texte de base de cette CCN sont étendues.

Date d'extension :JORF n°0120 du 27 mai 2015
Thématique :Texte de base (présentation CCN)
Date de signature :24 avril 2012
Lien vers le texte :Cliquez ici

Présentation CCN

La présente convention collective régit en Guyane les relations de travail entre les employeurs dont l'activité peut être identifiable par le code NAF, rév. 2, 86.90A à savoir le transport par ambulance de patients par tout mode de transport y compris l'avion, l'activité des ambulances de réanimation, ainsi que le transport assis de patients en véhicule sanitaire léger, et les salariés qu'ils emploient.

Cette convention collective engage toutes les organisations syndicales d’employeurs et de salariés adhérentes aux instances régionales l’ayant signée ou qui ultérieurement y adhéreraient, ainsi que tous leurs adhérents exerçant leur activité sur le territoire de la Guyane, que les uns comme les autres y soient établis ou qu’ils viennent y travailler.

Elle ne concerne toutefois pas le transfert de patients, sans équipement d'intervention ni personnel médical ainsi que l'activité des blocs opératoires mobiles.

En ce qui concerne les salariés, sont visés par la présente convention collective les salariés ouvriers, les employés et les techniciens.

S'agissant de la présentation de cette convention collective, elle est composée de titres et d'articles comme suit:

- Titre Ier : Dispositions générales;

- Article 1.1 : Champ d'application territorial;

- Article 1.2 : Champ d'application professionnel;

- Article 1.3 : Champ d'application catégoriel;

- Titre II : Contrat de travail;

- Article 2.1 : Engagement;

- Article 2.2 : Modification du contrat de travail;

- Article 2.3 : Période d'essai;

- Titre III : Classification et rémunération;

- Article 3.2.1 : Salaire mensuel;

- Article 3.2.2 : Déduction des heures non travaillées;

- etc.

En conséquence, cette convention collective reprend l'ensemble des éléments essentiels et importants permettant d'encadrer les relations entre les employés et les salariés du secteur des entreprises d'ambulances.

A titre informatif, une convention collective peut être aménagée et modifiée au cours de son existence.

Lorsque tel est le cas, il convient alors de bien distinguer le texte de base, les textes attachés et les textes salaires qui composent les trois parties d'une convention.

Termes de recherche associés à cette convention

  • Convention 3123
  • Convention ambulance
  • Convention IDCC 3123
  • IDCC 3123
  • entreprises ambulance
  • guyane

Sommaire de la convention collective

Sommaire non disponible

* Les activités correspondantes à cette CCN sont proposées à titre indicatif. Pour rappel, l'article L2261-2 du Code du travail stipule :

"La convention collective applicable est celle dont relève l'activité principale exercée par l'employeur. En cas de pluralité d'activités rendant incertaine l'application de ce critère pour le rattachement d'une entreprise à un champ conventionnel, les conventions collectives et les accords professionnels peuvent, par des clauses réciproques et de nature identique, prévoir les conditions dans lesquelles l'entreprise détermine les conventions et accords qui lui sont applicables."

Une question sur un produit, sur votre commande, ou besoin d'un devis ?

Contactez notre support client :

Par téléphone

04 67 65 04 14

9h30 - 12h30 / 14h - 17h

Par mail

Une question juridique ?

Nos juristes spécialistes vous rappellent avec la réponse.