mise à jour tega 2017

Cet avenant étendu en date du 26 septembre 2016 est relatif au coefficient 120 pour les entreprises de prévention et de sécurité. En raison de son extension, les dispositions du présent accord sont rendues obligatoires à tous les salariés et à tous les employeurs entrant dans le champ d’application de ladite convention collective.

Nature de la mise à jour

CCN :ENTREPRISES DE PRÉVENTION ET DE SÉCURITÉ
(Brochure : 3196 | IDCC : 1351)
Date d’extension :JORF n°0301 du 28 décembre 2016
Thématique :Coefficient 120
Date de signature :26 septembre 2016
Lien vers l’avenant :Cliquez ici

Evolution du salaire du coefficient 120

Le but de cet avenant est de positionner durablement le premier coefficient (niveau 2, échelon 2, coefficient 120) de la grille de classification au dessus du salaire minimum interprofessionnel de croissance (Smic). Le salaire minimum conventionnel du coefficient 120 est donc revalorisé à 1 482,51 € brut pour 151,67 heures mensuelles.

La grille des salaires minima intégrant la réévaluation du coefficient 120 est la suivante :

  • Agents d’exploitation, employés administratifs, techniciens
  • Niveau 2 :
  • – Échelon 2, coefficient 120 : 1 460,89 € (branche 2017) et 1 482,51 € (branche après réévaluation coefficient 120)

  • Niveau 3 :
  • – Échelon 1, coefficient 130 : 1 501,94 € (branche 2017) et 1 501,94 € (branche après réévaluation coefficient 120)

    – Échelon 2, coefficient 140 : 1 546,99 € (branche 2017) et 1 546,99 € (branche après réévaluation coefficient 120)

    – Échelon 3, coefficient 150 : 1 604,85 € (branche 2017) et 1 604,85 € (branche après réévaluation coefficient 120)

  • Niveau 4 :
  • – Échelon, coefficient 160 : 1 693,60 € (branche 2017) et 1 693,60 € (branche après réévaluation coefficient 120)

    – Échelon 2, coefficient 175 : 1 831,28 € (branche 2017) et 1 831,28 € (branche après réévaluation coefficient 120)

    – Échelon 3, coefficient 190 : 1 969,00 € (branche 2017) et 1 969,00 € (branche après réévaluation coefficient 120)

  • Niveau 5 :
  • – Échelon 1, coefficient 210 : 2 153,10 € (branche 2017) et 2 153,10 € (branche après réévaluation coefficient 120)

    – Échelon 2, coefficient 230 : 2 336,76 € (branche 2017) et 2 336,76 € (branche après réévaluation coefficient 120)

    – Échelon 3, coefficient 250 : 2 520,43 € (branche 2017) et 2 520,43 € (branche après réévaluation coefficient 120)

  • Agents de maîtrise
  • Niveau 1 :
  • – Échelon 1, coefficient 150 : 1 758,30 € (branche 2017) et 1 758,30 € (branche après réévaluation coefficient 120)

    – Échelon 2, coefficient 160 : 1 855,46 € (branche 2017) et 1 855,46 € (branche après réévaluation coefficient 120)

    – Échelon 3, coefficient 170 : 1 952,39 € (branche 2017) et 1 952,39 € (branche après réévaluation coefficient 120)

  • Niveau 2 :
  • – Échelon 1, coefficient 185 : 2 098,26 € (branche 2017) et 2 098,26 € (branche après réévaluation coefficient 120)

    – Échelon 2, coefficient 200 : 2 243,77 € (branche 2017) et 2 243,77 € (branche après réévaluation coefficient 120)

    – Échelon 3, coefficient 215 : 2 389,32 € (branche 2017) et 2 389,32 € (branche après réévaluation coefficient 120)

  • Niveau 3 :
  • – Échelon 1, coefficient 235 : 2 583,49 € (branche 2017) et 2 583,49 € (branche après réévaluation coefficient 120)

    – Échelon 2, coefficient 255 : 2 777,63 € (branche 2017) et 2 777,63 € (branche après réévaluation coefficient 120)

    – Échelon 3, coefficient 275 : 2 971,79 € (branche 2017) et 2 971,79 € (branche après réévaluation coefficient 120)

  • Ingénieurs et cadres
  • Position I, coefficient 300 : 2 336,06 € (branche 2017) et 2 336,06 € (branche après réévaluation coefficient 120)
  • Position II.-A, coefficient 400 : 2 956,30 € (branche 2017) et 2 956,30 € (branche après réévaluation coefficient 120)
  • Position II.-B, coefficient 470 : 3 390,15 € (branche 2017) et 3 390,15 € (branche après réévaluation coefficient 120)
  • Position III.-A, coefficient 530 : 3 762,33 € (branche 2017) et 3 762,33 € (branche après réévaluation coefficient 120)
  • Position III.-B, coefficient 620 : 4 320,34 € (branche 2017) et 4 320,34 € (branche après réévaluation coefficient 120)
  • Position III.-C, coefficient 800 : 5 436,67 € (branche 2017) et 5 436,67 € (branche après réévaluation coefficient 120)

Convention collective Sécurité IDCC 1351

Disponible en PDF, livre ou en abonnement illimité (avec alertes de mises à jour)

Accédez à la CCN IDCC 1351

Les dernières mises à jour concernant la brochure 3196

2015-09-01 : Développement des compétences, formation, employabilité et classifications
2015-07-10 : Salaires pour 2015
2015-04-23 : Equilibre entre la vie privée et la vie professionnelle
2014-12-16 : Régime de prévoyance
2013-10-22 : Prévoyance
2013-09-04 : SNEPS CFTC
2013-07-12 : Reprise du personnel
2013-03-27 : Contribution au FPSPP
2013-01-22 : FMPS UNSA
2012-08-21 : Indemnité de panier de nuit
2012-05-25 : Champ d'application de la convention
2012-05-24 : Agressions en situation de travail
2012-04-12 : Répartition de la contribution au FPSPP
2012-01-24 : GPMSE-TS
2011-12-21 : Prévoyance
2011-12-13 : Désignation de l'OPCA
Une question concernant une convention collective ? Concernant le droit social plus généralement ?
→ Nos juristes spécialistes vous répondent clairement et rapidement.
Comment ça marche ?
Je pose ma question ▶
À propos de l'auteur

Amandine Chapou - Juriste au sein des Editions Legimedia.

Diplômée du Master II Droit privé économique, je suis juriste au sein des Éditions Legimedia. Via différentes expériences professionnelles, aussi bien dans des cabinets d'avocats que dans des entreprises, j'ai pu développer des compétences en droit de la consommation, droit de la concurrence, droit de la distribution, droit de la propriété intellectuelle, droit social et droit des contrats. [...]

À lire dans la catégorie Mises à jour des conventions collectives
5 décembre 2019

CCN 3294 & 3026 : Rapprochement des branches professionnelles

Mise à jour 1436 1987 : Rapprochement des branches professionnelles
Par l’accord de méthode en date du 23 mai 2019, le rapprochement des branches professionnelles dont les CCN n°3294 et 3026 relèvent est envisagé. A titre indicatif, [...]

Lire la suite →

5 décembre 2019

Conventions collectives 3205 & 3169 : Fusion des conventions collectives

Mise à jour 1436 1987 : Rapprochement des branches professionnelles
La fusion des conventions collectives nationales n°3205 et 3169 est envisagée au sein de l’accord en date du 7 mai 2019. En effet, les partenaires sociaux ont indiqué [...]

Lire la suite →

5 décembre 2019

Convention collective 3181 : La création de la CPPNI

Mise à jour 1436 1987 : Rapprochement des branches professionnelles
L’accord non étendu du 1er juillet 2019 est relatif à la création de la CPPNI dans le cadre de la convention collective nationale Edition de musique (cadres et agents [...]

Lire la suite →

4 décembre 2019

CCN 943 : Rémunérations minimales hiérarchiques, salaires annuels 2019

Mise à jour 1436 1987 : Rapprochement des branches professionnelles
La convention collective des industries métallurgiques, mécaniques et connexes du Calvados a fait l’objet de modifications en ce qui concerne les rémunérations minimales [...]

Lire la suite →

4 décembre 2019

Convention collective 3137 : Création de la CPPNI

Mise à jour 1436 1987 : Rapprochement des branches professionnelles
Le nouvel accord en date du 20 décembre 2018 de la convention collective nationale des industries de la sérigraphie et des procédés d’impression numérique référencée [...]

Lire la suite →

À propos du blog des Éditions Legimedia

Les articles juridiques du blog des Éditions Legimedia sont rédigés en interne par des juristes spécialisés en droit social, après un travail de recherche approfondie, afin de vous apporter des informations claires, à jour des dernières dispositions légales et conformes.

Ce blog propose différentes catégories et thématiques liées à l’actualité du droit du travail et des conventions collectives (champs d’application, salaires, horaires de travail, congés, formation professionnelle, etc.), aux obligations de l’employeur en matière de sécurité et d’affichage, aux registres obligatoires ou encore à la mise en conformité d’une entreprise selon le code du travail.