Convention.fr, le spécialiste de la mise en conformité des entreprises depuis 2003
Lundi au vendredi 9h30 - 12h30 / 14h - 17h

Aide par téléphone

04 67 65 04 14

9h30 - 12h30 / 14h - 17h

<< Retour à  la page précédente

Convention collective Habitat social

→ Grille de salaire  |  Congés  |  Prévoyance  |  Droits à la formation  |  Indemnités de licenciement

Synthèse du champ d'application

L'Union sociale pour l'habitat envisage la transposition des dispositions conventionnelles à un autre niveau de négociation. Par conséquent, l'Union sociale pour l'habitat notifie par lettre du 16 janvier 2019  ; la dénonciation totale de la convention collective et des différents accords, avenants et annexes conclus sur ce champ depuis son entrée en vigueur.

Convention collective des organistaions professionnelles de l'habitat social Brochure : 3330 IDCC : 2526

Cette convention s'applique aux entreprises ou aux organismes chargés de la réprésentation, de l'animation professionnelles de ces organismes HLM (Habitation à Loyer Modéré).

Sont concernés par la présente convention :

- les associations professionnelles de l'habitat social ;

- les structures de gestion paritaires et de mutualisation ;

- les organismes de conseils pour les affaires ;

- la formation pour adultes.

La convention est en vigueur sur tout le territoire national ainsi que sur les DOM et les TOM.

Le présent texte conventionnel, signé le 20 septembre 2005, expose les dispositions, par thème, négociées par les organisation syndicales.

Ces dispostions sont relatives aux "règles de vie" au sein de l'entreprise, entre employeur et salariés. Il y a les clauses conventionnelles concernant, à titre d'exemple, la rupture du contrat de travail à durée indéterminée, les congés payés, la classification des emplois, la rémunération l'épargne salariale, l'évolution professionnelle des salariés, la formation professionnelle, etc.

Les règles tant légales que conventionnelles se meuvent en même temps que les évolutions sociales et économiques. Ainsi, les accords et avenants conclus postérieurement à la signature de la convention, sont rassemblés dans la partie des "textes attachés".

Il est à noter que lorsque la négociation porte sur les salaires, ces textes se retrouvent au sein des "textes salaires".

Les partenaires sociaux représentant les employeurs et des salariés, signataires dudit texte conventionnel, ont conclu la CC pour une durée indéterminée. Les dispositions ainsi négociées sont alors immuables en principe. Seule la dénonciation et la demande en révision peuvent avoir des conséquences sur les règles initialement définies.

En effet, la dénonciation poursuit la disparition, totale ou partielle, de la convention. Elle est déposée par une ou plusieurs parties signataires, en respectant un délai de préavis.

Tandis que la demande en révision est déposée dans le but de modifier une clauses initiale. Celle-ci doit aussi être prise à l'initiative d'une ou plusieurs organisations signataires et respecter un délai de préavis.

Ces dispositifs doivent s'accompagner d'un nouveau projet ou d'un projet de modification, afin que les nouvelles négociations puissent être engagées.

Enfin, les avantages acquis, en amont, par les salariés ne sont ni restreints ni supprimés à l'occasion de la substitution des anciennes règles conventionnelles par la présente convention. Seules les dispositions les plus favorables aux travailleurs trouveront à s'appliquer.

Consulter aussi: convention collective des HLM et des sociétés coopératives,  convention collective des personnels des sociétés anonymes et fondations d'HLM  

Nom officiel

Convention collective des organisations professionnelles de l'habitat social du 20 septembre 2005

Identifiants officiels

N° brochure : 3330
IDCC : 2526

Besoin de plus de 5 livres ?

Découvrez nos tarifs dégressifs

Contactez notre service commercial pour connaître nos prix :

Ou visitez notre page dédiée :

CCN Habitat social prix en gros

- Téléchargement instantané après paiement

- Garantie à jour au 18 février 2020 comprenant
  tous les derniers textes en application

- Plusieurs index cliquables facilitant la navigation
  (index chronologique, thématique, alphabétique)

- Recherche par mot clés

En savoir +
Visualiser un exemple
1,90 € HT

+ FORMAT PDF OFFERT AVEC LE LIVRE
  → téléchargement instantané après paiement

- Livre plastifié au format A5

- Garantie à jour au 18 février 2020 comprenant
  tous les derniers textes en application

- Expédition en 24/48h maximum (jours ouvrés)

en savoir +

- Répond à l'obligation légale de mise à disposition
  des salariés

18,90 € HT

Mise en conformité des professionnels : accès illimité et abonnement aux mises à jour + livre offert

Le droit du travail impose aux professionnels de détenir un exemplaire à jour de la convention collective

→ Notre abonnement répond à cette obligation en vous mettant à disposition votre CCN toujours à jour, vous êtes ainsi en conformité en cas de contrôle de l'inspection du travail ou de l'URSSAF.

L'accès illimité comprend :

- Le téléchargement de votre convention collective continuellement à jour au format PDF en illimité depuis
   votre compte client (format PDF accepté en cas de contrôle, à condition que celui-ci soit à jour).

- Les alertes par e-mail en cas de mise à jour de votre texte (avec récapitulatif des nouveautés).

- L'accès aux synthèses de mises à jour rédigées en interne par nos juristes.

- Le livre de votre convention collective offert.

Activités concernées par cette convention collective (non exhaustif)*

Activités / métiers concernés :
Animations et coordination professionnelles des organismes HLM
Code(s) NAF/APE :

Les dernières actualités de la Convention collective Habitat social

Texte de base : OPCO Cohésion sociale

14 septembre 2019

L'accord professionnel non étendu du 19 décembre 2018 créé un opérateur de compétences (OPCO) : OPCO cohésion sociale.

Thématique :OPCO Cohésion sociale
Lien vers l'accord :Cliquez ici

Conventions collectives concernées

Les conventions collectives concernées par les dispositions de l'accord professionnel du 19 décembre 2018 sont les suivantes:

- Convention collective : Aide, accompagnement, soins et services à domicile (n°3381)

- Convention collective : Régime social des indépendants (employés et cadres) (n°3366)

- Convention collective : Conseils d'architecture, d'urbanisme et de l'environnement (n°3348)

- Convention collective : Praticiens-conseils du régime général de sécurité sociale (n°3339)

- Convention collective : Organisations professionnelles de l'habitat social (n°3330)

- Convention collective : Missions locales et PAIO (n°3304)

- Convention collective : Mutualité (n°3300)

- Convention collective : Institutions de retraites complémentaires, institutions de prévoyance (n°3276)

- Convention collective : Animation (n°3246)

- Convention collective : Habitat - PACT et ARIM (personnel) (n°3221)

- Convention collective : Centres sociaux et socioculturels (n°3218)

- Convention collective : HLM - sociétés coopératives (personnel) (n°3191)

- Convention collective : Personnels des sociétés anonymes et fondations d'HLM (personnel) (n°3190)

- Convention collective : Tourisme social et familial (n°3151)

- Convention collective : Foyers de jeunes travailleurs (n°3014)

 

Constitutions et missions

Les organisations professionnelles d'employeurs et les organisations syndicales de salariés ont constitué un opérateur de compétences (OPCO) : OPCO cohésion sociale.

L'OPCO rassemble les activités suivantes : l'accompagnement social et éducatif – la jeunesse – les loisirs, l'aide à domicile, l'intervention sociale et familiale, les services aux personnes, l'emploi, l'enseignement-formation, l'habitat social, l'insertion, la petite enfance, la protection sociale, le sport et la vie civile.

L'opérateur a notamment pour missions d'assurer le financement des contrats d'apprentissage et de professionnalisation, d'apporter un appui technique aux branches adhérentes, de promouvoir les formations réalisées en tout ou partie à distance, de collecter et gérer des contributions supplémentaires conventionnelles et des contributions supplémentaires volontaires, d'assurer le développement et le financement de la formation des tuteurs et maîtres d'apprentissage, etc.

Il a en outre des missions de financement (assurer une mutualisation à l'échelle de l'OPCO, assurer le financement des diagnostics et accompagnements des petites et moyennes entreprises), des missions de services (apporter un appui aux entreprises, favoriser tout projet permettant de renforcer les départs en formation), des missions relatives aux parcours de formation (favoriser tous travaux de qualification et de certification permettant l'émergence de parcours de formation) ainsi que des missions liées à l'accompagnement des salariés.

En ce qui concerne la provenance des ressources de l'OPCO : participations financières et subventions de l'État, des collectivités territoriales, Europe, participations financières et contributions d'organismes spécialisés, ressources prévues par la loi et les règlements, contributions supplémentaires conventionnelles , etc.

L'OPCO est présent dans les régions. En effet, il dispose d'une implantation territoriale technique dans chaque région administratives, territoires d'outre-mer compris, ainsi que des relais locaux. Il bénéficie également d'une représentation paritaire territoriale grâce aux comité paritaire mise en place le Conseil d'administration.

 

Organes de gouvernance

L'OPCO s'articule autour de plusieurs instances à savoir : l'assemblée plénière, le conseil d'administration, le bureau, les sections paritaires professionnelles, les commissions paritaires, les comités paritaires régionaux.

- Assemblée plénière : toute les organisations sont représentées à l'assemblée. Le nombre de droits de vote attribué à chaque organisation se calcule en fonction du poids du montant des contributions gérées par l'OPCO sur la base du montant total des contributions gérées par l'OPCO. L'assemblée débat sur les orientations stratégiques de l'OPCO, établit le rapport de gestion et le rapport financier. Elle se réunit au minimum 1 fois par an.

- Conseil d'administration : le conseil est composé d'un collège salarié et d'un collège employeur. Dans chaque collège, il y a 24 membres titulaires et 24 membres suppléants. Il a principalement pour missions de désigner un président et un vice-président et un trésorier et un trésorier adjoint choisis alternativement dans chacun des collèges et membres du bureau. Ces derniers ratifient les membres du bureau, adoptent le règlement intérieur général de l'OPCO, arrêtent l'ordre du jour et préparent l'assemblée, etc. En outre, le conseil prépare les projets d'axes stratégiques pour débat à l'assemblée, approuve la conclusion avec les régions des conventions, approuve les comptes de l'exercice, etc.

- Bureau : le bureau est composé d'un collège salariés et un collège employeurs. Le mandat des membres du bureau est bénévole. Il a notamment pour missions d'arrêter l'ordre du jour du conseil d'administration, assure les représentations extérieures, veille au bon fonctionnement de l'OPCO, prépare le rapport de gestion et le rapport financier de l'OPCO, etc. Il se réunit au minimum 6 fois par an.

 

Sections paritaires professionnelles (SPP)

Les sections paritaires professionnelles sont créées, modifiées ou supprimées par le conseil d'administration.

Les sections existantes sont les suivantes : accompagnement social et éducatif – sport – jeunesse – loisirs, aide à domicile – intervention sociale et familiale – services aux personnes, enseignement et formation, habitat social, emploi et insertion, protection sociale.

Elles sont composées d'un nombre égal de titulaire dans chaque collège.

Elles contribuent au développement de l'accès à la formation dans les TPE, ainsi que de l'alternance.

 

Commissions paritaires et groupes de travail paritaires

Les commissions formulent des recommandations dans leur spécialité au Conseil d'administration.

Les commissions créées sont les suivantes : la commission paritaire « Plan de développement des compétences des entreprises de moins de 50 salariés », la commission paritaire « Alternance » et la commission paritaire « Études et observatoires »

A noter que des groupes de travail peuvent être décidés par le Conseil.

Textes Attachés : Dénonciation convention collective par USH

15 août 2019

La lettre du 16 janvier 2019 concerne la dénonciation de la convention collective des organisations professionnelles de l'habitat social par l'union sociale pour l'habitat.

Date de signature :16 janvier 209
Thématique :Dénonciation
Lien vers la lettre :Cliquez ici

Dénonciation

Pour rappel, la CCN concerne les entreprises/organismes chargés de la représentation, de l'animation professionnelles de ces organismes HLM (Habitation à Loyer Modéré), c'est-à-dire les associations professionnelles de l'habitat social, les structures de gestion paritaires et de mutualisation, les organismes de conseils pour les affaires, etc.

Par la présente lettre de dénonciation, l'union sociale pour l’habitat dénonce la convention collective des organisations professionnelles de l'habitat social du 20 septembre 2005 ainsi que les différents accords, avenants et annexes.

Bien que la convention collective ait été révisée par des avenants successifs et complétée par l'accord du 20 septembre 2005 relatif à la formation professionnelle, le texte conventionnel va être remis en cause en raison du mouvement de restructuration des branches professionnelles.

Par conséquent, l’union sociale pour l’habitat envisage la transposition des mesures conventionnelles à un autre niveau de négociation ce qui nécessite la dénonciation de ladite convention.

Conformément aux dispositions du code du travail et de la convention collective, l’union sociale pour l’habitat notifie par la présente la dénonciation qui fera l'objet d'un dépôt.

Textes Attachés : Mise en place de la CPPNI

13 avril 2019

L'avenant n°20 est relatif à la mise en place de la CPPNI, dans le cadre de la convention collective des organisations professionnelles de l'habitat social. Cet avenant est étendu par arrêté du 18 février 2019. En raison de son extension, les présentes dispositions sont applicables à tous les employeurs et tous les salariés entrant dans le champ d'application de la convention collective susmentionnée.

Date d'extension : JORF n°0045 du 22 février 2019
Thématique :Mise en place de la CPPNI
Date de signature :26 juillet 2018
Lien vers l'avenant :Cliquez ici

Modification de l'article 1.8 de la CCN et mise en place de la CPPNI

  • Composition / Organisation de la CPPNI

Au sein de la branche a été instaurée une commission paritaire permanente de négociation et d'interprétation.

La CPPNI est composée de représentants désignés par les organisations syndicales représentatives à raison d'un représentant par organisation syndicale et de représentants des organisations d'employeurs représentatives dans le champ d'application de la CCN.

Les organisations d’employeurs disposent d’un nombre de mandats égal au total de ceux des représentants des organisations syndicales et se les répartissent entre elles d’un commun accord.

La CPPNI est présidée alternativement pendant 1 an par un représentant titulaire des organisations d'employeurs représentatives et pendant 1 an par un représentant titulaire des organisations syndicales représentatives.

Le président est désigné par son collège et il n'a pas de voix prépondérante dans les délibérations.

  • Fonctionnement de la CPPNI

Les membres titulaires et suppléants prennent part aux débats mais seuls les membres titulaires prennent part aux votes.

La commission paritaire permanente de négociation et d’interprétation ne peut délibérer valablement qu’aux conditions suivantes de quorum :

- les représentants des organisations d'employeurs représentatives doivent être présents ou représentés.

- les organisations syndicales représentatives doivent être représentées pour au moins la moitié des membres.

Toutefois, si la CPPNI ne peut délibérer valablement, le président doit adresser une nouvelle convocation aux membres titulaires dans les 15 jours et dans ce cas ladite commission peut siéger sans condition de quorum.

Chaque réunion donne lieu à l’établissement d’un procès-verbal, obligatoirement diffusé à tous les membres titulaires et suppléants de la commission.

  • Missions de la CPPNI

La commission paritaire permanente de négociation et d’interprétation négocie et conclut les conventions et accords collectifs de branche, ainsi que leurs avenants et annexes.

Elle établit à ce titre un calendrier de négociations.

Elle a également vocation à statuer sur les difficultés rencontrées à l'occasion de l'interprétation ou de l'application des dispositions conventionnelles.

L’interprétation de la commission s’impose aux parties qui conservent, cependant, le droit de saisir les tribunaux compétents.

La CPPNI exerce également les missions suivantes:

- représenter la branche

- veiller sur les conditions de travail et l'emploi

- établir un rapport annuel d'activité

Ce rapport reprend les dispositions relatives à la durée du travail, repos quotidien et jours fériés, congés payés et autres congés, etc.

Par ailleurs, les entreprises relevant du champ d'application de la présente CCN s'engagent à transmettre à la CPPNI les conventions et accords portant sur les matières ci-dessus.

Concernant les missions de la CPPNI, celle-ci peut aussi:

- émettre un avis à la demande d'une juridiction sur l'interprétation d'une convention ou d'un accord collectif

- exercer des missions de l'observatoire paritaire de la négociation collective

- étudier et émettre un avis de conformité

- jouer un rôle d'instance de conciliation

- etc

  • Participation des personnels à la CPPNI

Lorsqu’un salarié est appelé à siéger à la CPPNI en qualité de membre titulaire ou suppléant, aucune retenue ne doit être opérée sur son salaire ou ses accessoires et son absence est assimilable à du temps de travail effectif.

Par ailleurs, la prise en charge des frais de déplacement et d'hébergement est assurée dans la limite des plafonds déterminés par le règlement intérieur dont la CPPNI doit se doter dès sa première réunion.

  • Substitution de la notion de CPPNI à celle de commission paritaire nationale

La référence à la commission paritaire nationale est remplacée par celle de "commission paritaire permanente de négociation et d'interprétation".

Textes Attachés : Modification de l'article 9.1 « Congés exceptionnels »

13 juin 2018

L'avenant n°19 non étendu du 6 décembre 2017 porte sur la modification de l'article 9.1 "congés exceptionnels" de la convention collective organisations professionnelles de l'habitat social.

Date de signature :6 décembre 2017
Thématique :Modification de l'article 9.1 « Congés exceptionnels »
Lien vers l'avenant :Cliquez ici

Modification article 9.1 "Congés exceptionnels"

Le personnel a droit, sur justification, à des congés exceptionnels à l'occasion d'événements de famille à savoir:

- intervention chirurgicale du conjoint ou de l'enfant: 1 jour de congé

- mariage ou Pacs d'un enfant: 2 jours de congé

- déménagement: 2 jours de congé

- décès des parents, grands-parents, beaux-parents, d'un frère ou d'une sœur: 3 jours de congé

- naissance ou adoption d'un enfant: 3 jours de congé

- décès du conjoint, d'un partenaire d'un Pacs ou d'un enfant: 5 jours de congé

- mariage ou Pacs du salarié: 5 jours

Ces jours de congés exceptionnels doivent être pris dans le mois entourant l'événement particulier.

A noter que ces événements ne donnent pas lieu au prolongement des congés payés dès lors qu'ils ont lieu durant cette période là sauf lorsque l'événement en question est un décès.

Par ailleurs, lorsque l'événement à l'origine du congé exceptionnel oblige l'intéressé à un déplacement justifié dans les DOM-TOM ou dans un autre pays hors de l'union européenne, le temps de transport s'ajoute à la durée normale du congé.

 

Maintien des autres clauses

Hormis les cas précédemment cités, l'ensemble des autres dispositions de la convention collective nationale reste inchangées.

Pour rappel, la convention collective s'applique aux entreprises ou aux organismes chargés de la représentation, de l'animation professionnelles des organismes HLM.

Ainsi, sont concernés par la présente convention en outre, les associations professionnelles de l'habitat social, les structures de gestion paritaires et de mutualisation, et les organismes de conseils pour les affaires.

Textes Attachés : Révision de la classification

19 janvier 2018

L'avenant non étendu n°18 du 20 septembre 2017 a pour objet de réviser la classification de la convention collective des organisations professionnelles de l'habitat social.

Date de signature :20 septembre 2017
Thématique :Révision de la classification
Lien vers l'avenant :Cliquez ici
 

Modification 23/10/2019 : Suite à l'arrêté d'extension du 16 octobre 2019 (JORF n°0247 du 23 octobre 2019), les dispositions de l'avenant n° 18 du 20 septembre 2017 relatif à la révision des classifications et aux salaires, sont rendues obligatoires pour tous les employeurs et tous les salariés compris dans le champ d'application de la présente convention collective.

Classification des emplois

Les dispositions prévues à l'article 11 sont modifiées.

L'avenant précise que la classification permet d'évaluer le contenu du travail et non les titulaires des emplois. Les partenaires sociaux ont ainsi retenu certains principes pour la classification conventionnelle : une méthodologie d'évaluation des emplois fondée sur les critères suivants : technicité, connaissances, communication, appui-management, autonomie et responsabilité. De plus, pour chaque emploi, un degré est attribué dans chaque critère. Chaque regroupement de niveaux par 3 contient 14 catégories de classification (C1 à C14).

Les organisation de la branche doivent décrire les emplois et actualiser les descriptifs.

A titre informatif, le statut cadre est attribué aux emplois à partir de la catégorie de classification 7. Les salariés qui bénéficient du statut cadre aujourd'hui conservent le bénéfice de ce statut et ce indépendamment de la catégorie de classification de leur emploi.

 

Suivi des nouvelles dispositions

Le organisations professionnelles organisent des sessions de formation pour les dirigeants, encadrants, délégués syndicaux, représentants du personnel. De plus, la Commission paritaire nationale suit la mise en œuvre des dispositions, elle apporte des précisions en cas de difficultés méthodologiques et s'assure de la bonne mise en œuvre de la nouvelle classification.

L'employeur est tenu d'informer chaque salarié de son nouveau classement par écrit, 1 mois avant l'entrée en vigueur du classement. Si le salarié conteste, il peut demander à l'employeur un réexamen motivé de sa situation dans un délai de 1 mois à partir de sa notification. L'employeur a dès lors 15 jours pour faire connaître sa décision argumentée ou la possibilité d'un recours auprès de la commission paritaire nationale.

La grille de classification doit être mise en œuvre au plus tard le 1er juillet 2018.

 

Salaires mensuels et annuels

  • Salaire mensuel de base

L'article 12.1 de la convention est modifié de la manière suivante ; "Le salaire mensuel de base est versé en 12 mensualités pour les nouveaux embauchés à partir de la signature de cet accord".

  • Salaires mensuels

L'article 12.2 de la convention fait également l'objet de modifications. En effet, à compter du 1er juillet 2018, le salaire annuel minimum pour chaque niveau d'emploi est le suivant :

CotationCatégorieSalaire annuel minimum
6 à 8C 121 411
9 à 11C 222 267
12 à 14C 323 158
15 à 17C 424 084
18 à 20C 525 048
21 à 23C 626 300
24 à 26C 727 615
27 à 29C 828 996
30 à 32C 930 446
33 à 35C 1031 968
36 à 38C 1135 165
39 à 41C 1238 681
42 à 44C 1342 550
45 à 48C 1446 804
 

Compléments de rémunération

L'article concernant les compléments de rémunération fait l'objet de modifications. Ainsi, les complémentais de rémunération se composent des éléments suivants : ne prime d’ancienneté de 1 % par année d’ancienneté, une prime de fin d’année, une prime de mariage ou de Pacs accordée après 1 an d’ancienneté.

Textes Attachés : Adhésion par lettre de la FESSAD UNSA

15 décembre 2017

Textes Attachés : Convention collective

27 octobre 2016

Cet avenant non étendu n°17 du 24 mai 2016 est relatif à la convention collective pour les organisations professionnelles de l'habitat social.

Date de signature :24 mai 2016
Thématique :Convention collective
Lien vers l'avenant :Cliquez ici

Modification - Article 2.2

Les aliénas 11 et 12 relatifs aux activités sociales et culturelles sont remplacés par l'alinéa suivant : "Conformément aux dispositions légales en vigueur, la gestion des activités sociales et culturelles s'effectue au niveau de chaque entreprise liée par la convention collective de l'habitat social" .

 

Maintien des autres clauses

Les autres dispositions de la convention collective restent inchangées.

Textes Salaires : Salaires minima conventionnels au 1er janvier 2016

31 mai 2016

Cet avenant étendu n°16 en date du 1er décembre 2015 définit les salaires minima conventionnels au 1er janvier 2016 de la convention collective Organisations professionnelles de l'habitat social.

Date d'extension :JORF n°0109 11 mai 2016
Thématique :Salaires minima conventionnels au 1er janvier 2016
Date de signature :1er décembre 2015
Lien vers l'avenant :Cliquez ici

Famille d'emploi

La famille "assistance" et "entreprise maintenance" est réévaluée de + 1,5 %.

La famille "production" : technicien d'étude et consultant conseil est réévaluée de + 0,8 % et responsable de domaine de + 0,4 %.

La famille "encadrement" est réévaluée de + 0,4 %.

 

Salaires minima conventionnels

  • FAMILLE D’EMPLOIS : Entretien et maintenance
  • Ouvrier d’entretien ménager :

1 526 € (salaire mensuel minimum)

21 411 € (salaire annuel minimum)

  • FAMILLE D’EMPLOIS : Assistance
  • Secrétaire :

1 691 € (salaire mensuel minimum)

23 639 € (salaire annuel minimum)

  • Assistant technique :

1 691 € (salaire mensuel minimum)

23 639 € (salaire annuel minimum)

  • FAMILLE D’EMPLOIS : Production
  • Technicien d’études :

1 858 € (salaire mensuel minimum)

25 893 € (salaire annuel minimum)

  • Consultant conseil :

2 071 € (salaire mensuel minimum)

28 769 € (salaire annuel minimum)

  • Responsable de domaine :

2 099 € (salaire mensuel minimum)

29 147 € (salaire annuel minimum)

  • FAMILLE D’EMPLOIS : Encadrement
  • Responsable d’entité :

3 226 € (salaire mensuel minimum)

44 361 € (salaire annuel minimum)

  • Directeur :

3 568 € (salaire mensuel minimum)

48 978 € (salaire annuel minimum)

 

A noter que pour les salaires annuels minimum, il s'agit de 13,5 fois le salaires mensuel minimum + la prime de fin d'année minimum (810€).

Textes Salaires : Modification de l'article 12 relatif aux rémunérations

29 décembre 2015

Textes Salaires : Salaires minima conventionnels au 1er janvier 2015

07 mai 2015

Texte de base : Faveur de l'emploi des travailleurs handicapés dans les offices publics de l'habitat

03 septembre 2014

Textes Salaires : Salaires minima au 1er janvier 2014

26 mars 2014

Textes Attachés : Temps partiel

26 mars 2014

Textes Attachés : Formation professionnelle

21 janvier 2014

Textes Salaires : Salaires et valeur du point au 1er janvier 2013

26 avril 2013

Textes Salaires : Négociation annuelle obligatoire des salaires au 1er janvier 2013

26 avril 2013

Textes Attachés : Formation professionnelle

29 mars 2013

Textes Attachés : Formation professionnelle

10 novembre 2012

Textes Salaires : Salaires pour les années 2011 et 2012

26 janvier 2012

Habitat social (organisations professionnelles) : Avenant n° 3 du 5 mai 2011 à l'accord du 20 septembre 2005 relatif à la formation professionnelle

04 octobre 2011

Textes Attachés : Formation professionnelle

04 octobre 2011

Avis relatif à l'extension d'un avenant à un accord conclu dans le cadre de la convention collective nationale des organisations professionnelles de l'habitat social

04 août 2011

Textes Attachés : Formation professionnelle

05 juillet 2011

Habitat social : Avenant n° 2 du 21 décembre 2010 à l'accord du 20 septembre 2005 relatif à la formation professionnelle

25 juin 2011

Habitat social (organisations professionnelles) : Avenant n° 9 du 21 décembre 2010 relatif aux salaires pour l'année 2011

12 mai 2011

Textes Salaires : Salaires

11 mai 2011

JORF n°0106 du 7 mai 2011 : Arrêté du 26 avril 2011 portant extension d'un avenant à la convention collective nationale des organisations professionnelles de l'habitat social (n° 2526)

07 mai 2011

Avis relatif à l'extension d'un avenant à un accord conclu dans le cadre de la convention collective nationale des organisations professionnelles de l'habitat social

27 avril 2011

Avis relatif à l'extension d'un avenant à la convention collective nationale des organisations professionnelles de l'habitat social

01 avril 2011

Vous pourriez également être intéressé par le(s) produit(s) suivant(s)

PACK Mise en Conformité intégrale toutes entreprises

PACK Mise en Conformité intégrale toutes entreprises

149,90 €
Affichage obligatoire : panneau complet

Affichage obligatoire : panneau complet

19,90 € HT
Panneau d'affichage de la convention collective

Panneau d'affichage de la convention collective

9,90 € HT
Registre unique du personnel

Registre unique du personnel

19,90 € HT

Termes de recherche associés à cette convention

  • Brochure n° 3330
  • IDCC n° 2526
  • Convention 3330
  • Convention 2526
  • animations et coordination professionnelles des organismes HLM
  • Ccn organisations professionnelles l'habitat social
  • Convention Organisations professionnelles l'habitat social

Sommaire de la convention collective

Convention collective nationale du 20 septembre 2005

Préambule

Généralités

Dialogue social

Dispositions relatives aux conditions d'engagement

Rupture du contrat de travail à durée indéterminée

Durée et aménagement du temps de travail

Evolution professionnelle des salariés

Formation professionnelle

Congés payés

Autres congés

Maladie, régime complémentaire santé, prévoyance

Classification des emplois

Rémunération

Epargne salariale

Textes Attachés

Formation professionnelle tout au long de la vie au sein des organisations professionnelles de l'habitat social

Champ d'application

Plan de formation

Droit individuel à la formation (DIF)

Congé individuel de formation (CIF)

Contrat de professionnalisation

Périodes de professionnalisation

Tutorat

Actions prioritaires de formation

Financement

Dispositions générales

Congé de formation économique, sociale et syndicale

Formation professionnelle à l'accord du 20 septembre 2005

Préambule

Période d'essai

Préambule

Nouvelle numérotation du code du travail

Formation professionnelle

Comité d'entreprise

Formation professionnelle

Temps partiel

Préambule

Textes Salaires

Salaires

Rémunération.

Préambule

Evolution de la valeur du point

Salaires

Salaires pour les années 2011 et 2012

Salaires et valeur du point au 1er janvier 2013

Négociation annuelle obligatoire des salaires au 1er janvier 2013

Salaires minima au 1er janvier 2014

Préambule

Salaires minima conventionnels au 1er janvier 2015

Préambule

Modification de l'article 12 relatif aux rémunérations

Préambule

Salaires minima conventionnels au 1er janvier 2016

Préambule

Textes Extensions

ARRETE du 18 octobre 2006

Faveur de l'emploi des travailleurs handicapés dans les offices publics de l'habitat

Préambule

Chapitre Ier Dispositions générales

Champ d'application et entrée en vigueur

Durée, révision et dénonciation

Objectif

Chapitre II Mise en uvre d'une politique globale pour l'emploi des travailleurs handicapés

Réalisation d'un diagnostic, conseil approfondi

Clause de rediscussion

Chapitre III Programme d'actions pluriannuel en faveur de l'emploi des personnes en situation de handicap

Emploi des personnes en situation de handicap

Chapitre IV Mesures d'accompagnement et maintien dans l'emploi des personnes en situation de handicap

Accompagnement des personnes en situation de handicap

Aménagement des postes de travail

Adaptation aux mutations technologiques

Chapitre V Mesures en matière de formation

Formation des personnes en situation de handicap

Formation des équipes pour accueillir des personnes en situation de handicap

Chapitre VI Recours aux prestations externes

Développement du recours au secteur protégé

Chapitre VII Mise en uvre et suivi

Mission nationale handicap

Communication et information

* Les activités correspondantes à cette CCN sont proposées à titre indicatif. Pour rappel, l'article L2261-2 du Code du travail stipule :

"La convention collective applicable est celle dont relève l'activité principale exercée par l'employeur. En cas de pluralité d'activités rendant incertaine l'application de ce critère pour le rattachement d'une entreprise à un champ conventionnel, les conventions collectives et les accords professionnels peuvent, par des clauses réciproques et de nature identique, prévoir les conditions dans lesquelles l'entreprise détermine les conventions et accords qui lui sont applicables."

Une question sur un produit, sur votre commande, ou besoin d'un devis ?

Contactez notre support client :

Par téléphone

04 67 65 04 14

9h30 - 12h30 / 14h - 17h

Par mail

Une question juridique ?

Nos juristes spécialistes vous rappellent avec la réponse.